Kanye West: 40 ans et …toute sa tête ?

C’est au Bahamas que la famille West a décidé de faire la fête, à l’occasion des 40 ans de son patriarche Kanye. On ne doute pas que sa dulcinée, Kim K,mettra les petits plats dans les grands pour lui offrir un cadeau digne de son Ego mais pour l’heure et comme sa « wife agent » n’a rien dévoilé sur son compte insta (pour l’instant), on va se contenter de passer au crible l’ascension de celui qui a fait du « Power » sa marque de fabrique.

Almost your birthday

Une publication partagée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

Bahamas Vibes

Kanye bling-bling ?

Plutôt bling strict voire adepte du paupérisme ! Tout de blanc vêtu dans Love Lockdown, s’autorisant -uniquement- des lunettes perforées  aux airs futuristes dans Harder Better Faster Stronger et beaucoup plus sportswear qu’attifé à la Snoop Dogg dans la « vraie vie », Kanye n’est pas bing-bling mais bling-street. Hoodies aussi oversized que son Ego ou t-shirt nude pour suivre l’exemple de sa Kim Kardash’ et un jeans taille basse, le maître du « Je » peut aussi faire simple, quoique. Exit donc le bling-bling surfait version « do you want a Bentley » au profit d’un engouement new wave pour le stylisme épuré ! Car oui, Kanye a presque tout compris à la mode.

Cet article pourrait vous intéresser : K. West se lance…dans la joaillerie !

Designer issue ?

Si « designer » est à prendre avec des pincettes, le « bad » buzz est devenu sacro-saint pour Kanye: mannequins qui poireautent des heures sous un soleil de plomb, chaussures avec lesquelles une personne normalement constituée ne pourrait pas défiler (et qui ont suscité l’hilarité de Anna Wintour) ou encore un je m’en-foutisme qui ne cesse de confirmer le syndrome de la « folie des grandeurs » du rappeur puisque ce dernier choisit les dates qu’il veut pour ses défilés sans se soucier de personne. Rien de très novateur pour ce « le vaisseau de Dieu ». Fin stratège ou victime barbotant dans un délire égocentrique ? Ce qui est sûr, c’est qu’on ne peut pas passer une journée sans parler de Kanye!

Déjà que le papa agace la papesse de la mode alors imaginez quand c’est sa fille qui s’y met. North 1- Anna 0

Cet article pourrait vous intéresser : Kids and co : North West: telle mère, telle fille ?

kanye-west-40-ans-et-toute-sa-tete

Burn-out, vraiment ?

À force de se prendre pour le roi de l’univers, on finit par déchoir. Interné par sa femme, Kanye semble aujourd’hui avoir recouvré ses esprits. Moins médiatisé, Kim K confesse que son époux « se consacre à son travail » sans plus. Résultat ? Le nouvel abonné absent de la twittosphère réussit à nous intriguer même quand il s’exile chez lui. Du grand art pour ce Napoléon made in USA, ami d’Olivier Rousteing -un autre amoureux de l’excès- et qui rebondit envers et conte tous.

Happy Birthday Kanye et puis haters gonna hate, le Roi de la comm’ c’est bien toi !

La citation qui a mis un sacré coup « à l’Ego » de la rédac: « Je suis 50% plus influent que Stanley Kubrick, l’apôtre Paul, Picasso, ce p*tain de Picasso, et Escobar. Je suis 50 % plus influent que n’importe quel être humain. Je suis 50 % plus influent, mort ou vif, pour les 1.000 prochaines années à venir. »

via GIPHY

Moralité: Quand on broie du noir, on pourrait toujours adopter la Kanye West attitude et se la péter au lieu de se rabattre sur le lexomil!