KANYE WEST présente son nouvel album

Quelque jours seulement après la polémique, concernant son soutient à Donald Trump et une déclaration polémique sur l’esclavage, Kanye West revient avec son nouvel album Ye. Court et assez étonnant, cet opus permet au rappeur de revenir sur les polémiques qu’il a de ces dernières semaines.

Cet article pourrait vous intéresser: Kanye west veut-il faire du buzz à n’importe quel prix pour son nouvel album ?

Eternel provocateur, il a présenté jeudi 1er juin, son huitième album dans un hangar, devant une centaine de personnes trier sur le volet, dans le Wyoming ( Ouest des Etats-Unis). L’album se compose de sept titres et dure seulement 23 minutes. La pochette du disque nous montre un paysage en tre plaine et montagne, surexposé par une phrase écrite en vert : « je déteste être bipolaire, c’est génial ».

Kanye West en a t-il fini avec les démons qui le hantait depuis quelques mois ? Le titre « Yikes » expose de façon assez explicite sa santé mentale et sa dépendance aux drogues. Mais dans une récente interview, le chanteur confiait qu’il se sentait mieux que jamais, parlant même de sa crise comme d’une « révélation ».

Toujours dans la provocation et la polémique, Kanye revient sur sa déclaration concernant l’esclavage, qui selon lui aurait été « un choix », dans le morceau « Would’nt leave ».

Tout de même le génie de Kanye West et là, comme le révèle dans le choix de ses samples et de ses invités. On y retrouve PartyNextDoor, Kid Cudi, Nicki Minaj ou encore John Legend. Ainsi dans le titre Ghost Town, il utilise la voix de Shirley Ann Lee, chanteuse de gospel des années 60, qu’il additionne à celle de son ami John Legend. Rappelons que ce dernier avait été très déçu du comportement de Kanye, lorsqu’il s’est rallié à Donald Trump, durant la campagne présidentielle américaine de 2016.