Kiabi, une marque qui gâte les grands comme les petits …

Comment ça qui habille ? Des nourrissons aux enfants, en passant par la future maman et le papa, c’est KIABI bien sûr qui habille tout ce beau monde avec des tenues fashion et en plus à petits prix…

Vous n’étiez pas au courant ? Pourtant, la célèbre marque française KIABI fait parler d’elle en ce moment…

Dimanche 15 Janvier au golfe de la Soukra, la marque a invité le public à jouer autour d’un généreux brunch et gagner pleins de cadeaux tous aussi beaux et utiles les uns que les autres. L’ambiance était bonne enfant avec un concours photo des bébés les plus rigolos et un jeu où il fallait habiller des poupées. Ceux et celles qui finissaient en premier avaient gagné un bon d’achat d’une valeur de 200dt valables dans toutes les boutiques KIABI. Décidément, on ne peut qu’être gâté avec cette marque !

KIABI-brunch-dimanche-marque-enfant-vetement-maman

La matinée a été très enrichissante pour les dizaines de futures mamans venues accompagnées de leurs maris et de leurs enfants. En effet, KIABI ne se suffit pas de vendre des vêtements mais se veut également pédagogue pour sa clientèle. La marque accompagne les futures mamans dans leur grossesse en leur offrant une liste des articles à mettre dans la valisette de maternité. En plus, elle propose des tenues adaptées à leur ventre rond qui préservent leur féminité et répondent à leurs envies de fashionista.

Cet article pourrait vous intéresser : Kiabi, le leader français du prêt-à-porter ouvre une boutique au Bardo !

Celles-ci risquent de craquer pour la marque, puisque KIABI crée des tenues hyper fashion et douces à la fois pour les tous petits.

KIABI-brunch-dimanche-marque-enfant-vetement-petit

Et si comme la majorité des femmes, après la grossesse vous trainez encore quelques kilos en trop, don’t worry, KIABI va jusqu’à la taille 60 ! Ce n’est pas une raison pour vous laisser aller mesdames puisque Monsieur lui, a conservé toute sa ligne et KIABI le met sur son 31 avec des tenues à la mode et en plus, sans même le ruiner !