Crush mode : Kitsch me if you can !

Sock boots, de l’oversize à en veux-tu, en voilà, des crocs perlés –et revisités pour l’occasion par un certain Demna Gvasalia- ou encore, des chapeaux en béton et des un complet-veston-tongs. Et bien, le fait est là : la mode est devenue éminemment kitsch. Oui mais, le kitsch c’est beau sur les catwalks mais est-ce qu’on peut « really » sortir sapées comme chez Rei Kawakubo ?

VETEMENTS SPRING SUMMER 18 FIRST DROP www.ssense.com @ssense @yusuke_828

Une publication partagée par VETEMENTS (@vetements_official) le

La réponse est…. Oui, enfin, à quelques exceptions près !

Puisqu’on a dit OUI à la banane (qui divise encore mais qu’on a adoptée à la rédac). Encore un OUI aux couleurs flashy, dans le mood des 80’s et de tout ce qui brille, scintille, en jette avec des paillettes bref, tout ce qui est susceptible de nous faire sortir de la morosité ambiante. Oui encore aux boucles d’oreilles et autres joyeusetés ovniesques –lunettes façon Lespec ou ceintures « shakiresques ». Enfin, on approuve les baskets/mocassins et autres shoes compensées puisque c’est fun et que ça nous permet de nous prendre, le temps d’une soirée, pour une Claudia Schiffer ! Néanmoins, on vous conseille de faire attention « à la marche » en montant d’éventuels escaliers !

Dinguerie absolue de ces tee-shirts mixés avec des chemises, qui étaient vendus jadis dans la boutique de @viviennewestwood, #worldends, à King’s road. Ils les rééditent. C’est même pas cher, au fond. Une manche plus longue que l’autre, les pans qui ont bu un coup de trop… Faudrait toujours avoir dans son placard une fringue folle, parce que ça file un brin de folie à tout le reste. Le bon goût est efficace, mais peut être si chiant… Faut alterner, se mettre sur la tranche, et surfer. C’est ça la vie vestimentaire. It means : oh my! They redo them ! When Vivienne wanted to « create clothes for heroes ». What a fine aim ! #viviennewestwood #fonelleamisça (pic @gregoirefavori ‍♂️)

Une publication partagée par SophieFontanel (@sophiefontanel) le

Le kitsch c’est régressif

En témoignent les défilés Moschino qui nous font autant de bien qu’une glace triple XL avec supplément crème chantilly ! Longtemps honnie, la mode « kitsch » vient de renaître de ses cendres –bon, cela fait un moment qu’elle essaie de conquérir notre vestiaire-. Mais voilà, puisque plus on est de fo(lle)us, et mieux on est sapé(e)s et bien intégrons une touche de « mauvais goût » à nos tenues et advienne que pourra ! Enfin, tant qu’on est bien dans un vieux pull de Noel.

Instagrammable à souhait

Ou la preuve que kitsch et chic font bon ménage avec ces it-girls qui ont tout compris à cette historiette. Alors, kitsch addiction ou pas kitsch addiction ?

Le maillot de foot anciennement ringard

Billets purple

Une publication partagée par Barbara Malewicz (@malebitch) le


Lunettes faussement bon marché

All dressed up and no where to go !! #justkidding

Une publication partagée par H E N D (@hendjebali) le


Le too much assumé


La razzia vintage


Le glamour sexualisé

Get yo girl she can do both

Une publication partagée par BELLA (@bellathorne) le


Les chaussettes à l’effigie de Chuck Norris et consorts

Merry Christmas….. Cause you already walk all over me

Une publication partagée par Kate Vitamin (@katevitamin) le


Alors qui va plonger dans la gueule du Grand Méchant Kitsch ?