La récap bibliophile de FFDesigner

On aura beau dire que le Tunisien ne lit pas, la lecture c’est surtout une question de bons choix! Alors,  que vous soyez sonnés par le travail ramollis par les révisions et les longues veillées (sur Facebook, soyons honnêtes), la rédac’ FFDesigner vous livre ses bouquinages de la semaine et crie halte aux envies de procrastination!

 Le Trône de Fer
Qu’on lui jette la première pierre à celui qui ne connaît pas Game Of Thrones. Ou qu’il se rattrape! Véritable phénomène de l’année, la série signée HBO est avant tout des livres. L’adaptation télévisée et certes impressionnante, la littérature fantastique de George R.R. Martin, est indétrônable! Du Trône De Fer à Une danse avec les dragons, 5 intégrales de la saga ont été publiées à ce jour. Le Trône de Fer est catégorisé fantastique, oui, mais , la complexité et le réalisme des personnages ainsi que de l’intrigue elle-même font de cette saga une œuvre de son temps. À qui vous dira donc que ce n’est qu’une bagatelle de dragons, lisez, vous saurez quoi répondre!
Les 4 premières intégrales sont disponibles en format poche à la librairie Culturel.

Contes de l’âge du jazz
Parce qu’avoir regardé Gatsby Le Magnifique en 3D ne fait de personne un lecteur sérieux de Fitzgerald, on vous conseille pour cette semaine un livre détonnant,  d’un des plus grands écrivains américains et de la beat generation, Contes De l’Age du Jazz. Recueil de nouvelles qui se lit d’une traite.  Les petites histoires de celui qui a côtoyé Kerouack et Hemingway se passent en 1920 , d´une Amérique qui resplendit de son atmosphère jazzy et de ses rêves d’après-guerre, tel est l’univers atypique de Francis Scott Fitzgerald.

Le Roman de Zelda
On ne peut  évoquer Fitzgy sans citer Zelda, son épouse! Le Roman de Zelda est la biographie de Thérèse Anne Fowler, l’histoire d’un couple, mais surtout le parcours d’une femme grandiose. Dans une Amérique puritaine au début du 20e siècle, la fougue et le charisme de Zelda feront d’elle, la conjointe et l’amante du célèbre romancier, mais surtout le portrait d’une génération de femmes en avance sur son temps. Une muse et une icône portée sur le féminisme et les idéologues naissantes, mais, surtout déchirées entre un monde aimé, mais révolu et l’univers fougueux et dévorant des vertigineuses soirées new-yorkaises et des contemporains de William Burroughs. Zelda est à l’image des écrits de Fitzgerald, de la vie en brut!