Le maquillage, top ou flop ?

Sans titre-1 copie

Faut-il se maquiller ou pas ? C’est la question que toutes les femmes se posent.

Une femme qui ne se maquille pas est considérée comme quelqu’un qui ne prend pas soin de son apparence, qui se néglige. Par contre, une femme qui se maquille trop est souvent considérée comme superficielle et pas du tout naturelle. Quelle est alors la solution dans une société basée sur le « tout paraitre » ?

Sans aucun doute, le maquillage est l’allié de la femme moderne.

Néanmoins, il faut savoir doser, car même si le maquillage est supposé nous embellir, il peut faire l’inverse si on en fait trop. En effet, un visage cadavérique alourdi par un affreux fond de teint, un mascara mal appliqué, ou un trait d’eye-liner alambiqué qui va jusqu’aux sourcils ,on voit ça tous les jours. Même les stars nous donnent parfois l’envie de prendre un kleenex et de nettoyer leurs pauvres visages !

Il ne faut donc pas oublier que le maquillage est destiné à nous mettre en valeur et qu’il ne s’agit pas de Body painting ! Il faut juste se maquiller ‘avec modération’ pour se plaire et pour se sentir bien dans sa peau.

Pour éviter un maquillage raté 3 règles à ne pas oublier:

Il ne faut pas utiliser un fond de teint plus clair ou plus foncé que son teint, car cela donnera à votre visage un effet  « masque »; de plus, il faut éviter de se  maquiller et les yeux et la bouche. Optez pour l’un ou l’autre. Choisissez entre soit un regard charbonneux ou une bouche sulfureuse. Et surtout il faut se maquiller selon l’occasion ; Il serait inapproprié en effet de mettre des paillettes sur les yeux et du rouge sur les lèvres pour un entretien d’embauche. Ça ferait « too much » non?

Les filles, un conseil utile, ne videz pas votre trousse de maquillage en une seule fois !

Les règles sont faciles: Pour la journée, adoptez l’art d’être maquillée sans en avoir l’air. Et pour faire succomber votre Jules ou pour être irrésistible à chacune de vos occasions, optez pour un maquillage glamour chic et sexy sans pour autant tomber dans le vulgaire.