Le phénomène #MumsWithCamera

On dit que lorsque nous devenons maman, nous perdons le sens de l’objectivité. Notre enfant devient le plus beau, le plus doué, le plus mignon…

Il fut un temps où la maman, complètement gaga, conservait les photos de son chérubin dans son portefeuille pour les montrer à qui croisait son chemin. Aujourd’hui, avec l’explosion des réseaux sociaux, il est devenu encore plus tentant de faire étalage de l’amour que l’on porte à sa progéniture aux yeux de tous.

La plupart postent leurs photos sans s’encombrer de détails. Peu importe qu’elles soient floues, mal cadrées ou sans intérêt, l’essentiel est de les diffuser.

Baby-FaresBaby-Bayrem

Mais il y a aussi les mamans perfectionnistes. Leurs clichés pourraient aisément rivaliser avec les campagnes publicitaires Petit Bateau.

C’est le cas de Sana, alias Chouchoutas, maman comblée de Bayrem, petit bonhomme âgé aujourd’hui de deux ans. Artiste dans l’âme, dès la naissance de son fils, elle n’a pas cessé de poster ses photos sur Instagram. Les clichés, mis en scène avec une extrême douceur et beaucoup d’amour, ont rapidement fait le buzz. En quelques mois BabyB, comme elle surnomme affectueusement son amour de Bayram, est devenu une star. Les marques locales se l’arrachent pour le faire poser avec leurs créations. L’imagination débordante de Sana a ouvert la voie à plusieurs autres mamans qui depuis, ont rejoint les rangs des « Mums with Camera », ainsi qu’on les surnomme sur le réseau.

Chouchoutas

Ce phénomène traduit bien le fait que de nos jours, la maman ne se contente plus d’être simple mère au foyer. Fini le temps où sa garde robe était constituée de tabliers de cuisine, et où elle arborait un aspirateur pour seul accessoire. Aujourd’hui elle se montre actuelle, libérée et créative.

Vivent les #HappyMama !