Les défilés qui ont marqué la Fashion Week Paris

La semaine de la mode à Paris est passée en coup de vent et la rédac a scruté religieusement chaque défilé pour vous présenter son Top 5 des défilés qui ont marqué les dernières journées de la fashion week printemps-été 2016.

Jean-Paul Gauthier

L’enfant terrible nous renvoie dans un Paris bouillonnant avec le Palace en back drop. « Ze place to be » des artistes, créateurs en vogue et autres mannequins à la mode a inspiré cette collections aux couleurs des oiseaux de nuit.

jean-paul-gautier-fashion-week-2016

jean-paul-gautier-fashion-week-2016-selection

Une forte présence de la vibe 80’s avec les épaules marqués, les paillettes, la superposition de rayures. La silhouette du garçon d’étage se rajoute aux mélanges des castes sociales et qui forment le monde de la nuit ; entre les filles de joie, les femmes du monde, les artistes punk ou encore les innombrables banquiers à pantalons à pincettes et veste à rayures. 

jean-paul-gautier-fashion-week-2016-robes

jean-paul-gautier-fashion-week-2016-fourrure

_jpg0040_jpg_8301_north_1382x_black

Valentino

L’inspiration romaine ne quitte plus l’identité Valentino, et à chaque show on est presque envoutés par cette aura royale et mystique. Des pétales de fleurs parsemées sur le sol, aux délicates coiffures ornementées de couronnes dorées inspirées de la chevelure mythique de Médusa.

valentino-fashion-week-paris-2016

valentino-fashion-week-paris-selection

Les étoffes opulentes telles que les mousselines, velours et taffetas brodées ont donné un titre de noblesse à ce défilé d’un autre temps. Une palette de couleurs riche et profonde et des coupes aériennes à peine maitrisées entre pli soleil, robes à tailles empire ou en V plongeant. Une collection véritablement impériale !

valentino-fashion-week-paris

valentino-fashion-week-paris-vert

valentino-fashion-week-paris-noir-blanc

valentino-fashion-week-paris-medusa

Viktor & Rolf

Qui a dit que la haute couture était faite pour être portée ? Certainement pas le duo à la tête de Viktor & Rolf ! Avec leurs pièces sculpturales et leur interprétation ô combien artistique de la mode, on confondrait presque leur défilé avec une représentation d’art moderne.

viktor-and-rolf-fashion-week-paris

Une touche de Picasso par-ci, un soupçon de cubisme par-là, c’est ainsi que cette collection a pris forme : une robe jaillissant d’une œuvre d’art ou encore des visages entremêlés gravés sur robe. Un tour de maitre dans la construction technique de ces pièces mais qui rend le fait de les porter un exercice fort périlleux.

viktor-and-rolf-fashion-week-paris-picasso

viktor-and-rolf-fashion-week-paris-art

Elie Saab

Le créateur libanais part à la rencontre de Jaipur. La collection se décline dans des silhouettes nouvelles à la marque : Des tuniques brodées en sari moderne, des jodhpur en soie et des robes à inspiration coloniale.

elie-saab-fashion-week-paris-combinaison

elie-saab-fashion-week-paris-broderies

Une collection décidément plus jeune, plus fraiche et plus pratique, exit les talons vertigineux, cette saison c’est bottes de baroudeuse. On garde toujours la palette pastel mais on l’agrémente de couleurs vives inspirées des Raj. Elie Saab crée une nouvelle route de la soie qui lie son Liban exubérant au pays des maharadjas.

elie-saab-fashion-week-paris-tutu

elie-saab-fashion-week-paris

elie-saab-fashion-week-paris-mariee

Armani Privé

Une collection intitulée « Lilac in springtime » qui nous emporte dans des champs de lilas toscans par un doux printemps italien. Le créateur octogénaire (qui en parait 20 de moins) a misé sur des valeurs sures de la maison. Les coupes en biais, les petits ensembles froufroutés et les jupes fluides plutôt courtes qui dévoilent des corps jeunes et enjoués.

armani-fashion-week-paris-robe-courte

armani-fashion-week-paris

Les perruques inspirées des années 40, les bottines, très « Courrèges », associées à des socquettes pailletées s’assemblent dans un look vintage, mais très actuel, qui attirerait une multitude de clientes. Le tout, couleur lilas dans des organdis brillants, clairsemés de petites paillettes ou de broderies discrètes pour les hauts.

armani-fashion-week-paris-violet

armani-fashion-week-paris-robes

armani-fashion-week-paris-decollete

La fashion week de Paris finie suivez-nous pour le rapport détaillé de la fashion week de New York !