Minute Cinéma : Les suites de films de trop

Avant de commencer ce listing et de s’attirer les foudres de certains fans, précisons que l’on aime tous le cinéma, et que l’on reconnait que ce que l’on voit à l’écran n’est que le résultat d’un travail acharné fourni par une flopée de professionnels devant et derrière la caméra. L’accueil fait par le public n’enlève en rien à leur dur labeur ni à leur talent.

Cet article pourrait vous intéresser : Film Time : Ces films aux scénarios originaux

Transformers: The Last Knight (2017) de Michael Bay

L’histoire des extraterrestes qui font en prime, super mentor plein de sagesse, véhicules tous terrains et dindon de la farce  pour le gouvernement américain a bien marché et ce pendant plusieurs années avec des films sortis en 2007, 2009, 2011 et 2014. Ouf ! Quatre volets quand même. Le cinquième était nécessaire ?

Captain America: Civil War (2016) d’Anthony et Joe Russo

On va être prudent, et ne pas y aller franco côté jugement. Oui, on le sait très bien le monde des super héros a ses propres fans et sa propre légende. On se permet quand même une réflexion ; Captain America n’est clairement pas dans le top 5 des super héros, vous êtes d’accord ? Alors pourquoi en rajouter une couche avec un second volet ? D’autant qu’il apparait déjà dans les autres films de la franchise Marvel ?

Very Bad Trip 3 (2013) de Todd Philips

On est nombreux à avoir accouru pour voir ce film, d’autant qu’ayant gardé le souvenir des éclats de rires incontrôlables face à plusieurs scènes du premier volet, bon allez, et même du second. Mais à la longue, même les frasques du personnage d’Alan, joué par Zach Galifianakis, finissent par nous faire mal au cœur. Et ce qu’on voyait comme un hilarant excentrique se transforme en loseur de 40 balais.

Taken 2  (2012) d’Olivier Megaton

Après le succès du premier volet sorti en 2008 par Pierre Morel, c’est Olivier Megaton qui s’y met. Il met en scène les aventures de Bryan Mills, l’ex-agent de la CIA campé par l’imposant Liam Neeson. Que dire de cette suite ? Qu’elle n’est pas pire que la suivante –Taken 3 sorti en 2014 ? Malheureusement non, elle l’est et de loin. Heureusement qu’il y a Liam Neeson dans le film, cet acteur a un tel charisme qu’il peut faire passer la pilule.

Shrek 4 : Il était une fin (2010) de Mike Mitchell

Le quatrième volet de la saga d’animation Shrek est la preuve que même les dessins animés peuvent décevoir. Et quel dommage ! Bien sûr, il y a les belles images et les gags, mais l’histoire, franchement ? Elle nous rappelle les scénarios de certains épisodes remplissage des séries, où le héros efface tout et recommence sa vie dans une nouvelle version. Le tout pour réaliser à la fin qu’il était en fait heureux de sa vie…Non mais franchement !

Speed 2 : Cap sur le danger (1997) de Jan de Bont

Vous saviez, vous qu’il y avait une suite au film Speed (1994) avec Keanu Reeves ? Ne serait-ce pas déjà là un signe que ce n’était pas franchement un succès ? En plus, le second volet sans l’acteur principal, et du coup sans la romance électrisante entre lui et Sandra Bullock fait perdre une bonne partie du charme au film.