L’incontournable Djerba Fest

Djerba Fest écrit à nouveau l’histoire avec une programmation de haute voltige, toujours dans le même cadre idyllique que les deux années précédentes, sur l’Ile d’Hérodote, sur la Girba des empereurs romains, sur les rivages aux menzels écarlates. Un festival qui nous donne à voir la Tunisie sous un autre angle, cette Tunisie moderne qui accueille aussi bien les curieux que les experts en musique électronique. Les concerts se dérouleront sur trois jours, les 27, 28 et 29 juillet, dans l’enceinte du Djerba Holiday Beach. Cette année, les soirées se prolongeront jusqu’à 4h du matin… et ce n’est vraiment pas pour nous déplaire.

Cet article pourrait vous intéresser : Plus qu’un Event, une manifestation incontournable

Avec une programmation artistique éclectique, vivante et pointue, les organisateurs tirent leur épingle du jeu et présentent les têtes d’affiches des plus grands clubs internationaux : Davide Squillace, Alex Niggemann, Danny Daze, Charlotte de Witte, Zadig, François X, Antigone, Leo Pol, Taapion, Hearthug, Benjemy, Aly Mrabet et Emine, avec du vjing assuré par Apachon, VJ Nuts et 12 GRAMZ. Les billets sont dès maintenant en ligne sur Tunisie Booking et Teskerti.

lincontournable-djerba-fest-festival-lineup

Le Djerba Fest est sans conteste le meilleur moment pour découvrir la merveilleuse Djerba. Cette année encore plus puisque l’Institut Français de Tunis vient s’ajouter à l’organisation de l’événement dans le cadre du « DJF » – « Djerba invite la France ». Un moyen comme un autre de promouvoir cette destination dernièrement boudée par les touristes français. Djerba Fest, c’est le temps de la fête, là où les gens s’éclatent et là aussi où les artistes trouvent le parfait terrain de jeu. Pour l’édition 2017 – la troisième depuis la création du festival – les organisateurs sortent le grand jeu avec une programmation musicale à la pointe et toujours la même ligne directrice : « développer un événement urbain, ouvert à l’ensemble des champs disciplinaires contemporains, de la musique bien sûr, mais aussi de la scénographie et de la création visuelle entièrement renouvelés ».