Fashion Police: les looks «best to worst» des JCC 2018!

Paillettes, velours, dentelles et plumes de paon… On n’est vraiment pas sorti de l’auberge des JCC qui se transforment, progressivement, au MET Gala pour un concours sur «qui va récolter le plus d’insultes sur les réseaux sociaux».

Cet article pourrait vous intéresser : Critiques sur le film «Regarde-Moi », par Nejib Belkadhi

Bien sûr qu’on n’est pas contre pour une session de «Fashion Folie» sur le tapis rouge sauf que le peuple Tunisien ne cessera jamais de négativer l’industrie de la mode. Et il faut accepter toutes les critiques, malheureusement. Voici quelques exemples:

Classe, subtile et de grande valeur

C’est un sentiment satisfaisant de voir que plusieurs personnalités Tunisiennes n’essaient pas de concurrencer pour voir qui passera le plus de temps sous les projecteurs. A chacun ou chacune son moment de gloire pour montrer aux gens qui ils sont vraiment et ce qu’ils espèrent projeter comme image.

On se fait beau, on se donne en spectacle mais on garde l’élégance dans nos choix de costumes et de robes de soirée, même si la tenue en question peut être un peu loufoque. Une once d’extravagance n’a jamais été de trop pour compléter un look raffiné.

Prenons exemple sur ces artistes:

Cet article pourrait vous intéresser : Focus sur le film événement des JCC : Girl of the moon

Osé, provocateur et de mauvais goût

Alain Chartier a, une fois, cité: «L’inspiration ne se dit point, c’est l’œuvre qui la dit.» et cette inspiration même n’est, malheureusement, pas bien étudiée pour être adoptée sur le tapis rouge.

On ne va pas se voiler à la face: toutes les créations ne sont pas forcément faites pour toutes les morphologies, malgré qu’on est absolument d’accord pour que toute personne, dans ce monde, puisse être à l’aise dans l’expression de ses choix vestimentaires… Il y a un strict minimum, non?

On compte les robes un peu trop pailletées au point de donner l’allure d’une boule à facettes disco, les motifs disproportionnés qui n’ont aucune raison de figurer là où ils ont été cousus, une teinture des cheveux grandement démodée ou encore une combinaison sortie des archives les plus profonds de la mode.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Make up and hair by sihem ben azouz dress fendi ❤️💋👑🔝😘

Une publication partagée par مريم بن مو لا هم Nh (@meriem_ben_moulehem__malika) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

JCC 2018 @jajjacouture @wissem_ben_agha Photographe panorama📸

Une publication partagée par Najla Ettounsia (@officialnajlaettounsia) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

#jcc2018 #redcarpet #openingceremony #أيام قرطاج السينمائية#film #festival #tunisia #actress #terreur @jcctunisieofficial Dressed by @jajjacouture Makeu_up: @sawsen_gmati Credit photographer @youssef.bouzouita

Une publication partagée par Meriam Cristo (@meri_cristo) le

Oui oui, les goûts et les couleurs ne se discutent pas, on est d’accord. Mais il faut accepter toutes les réactions, surtout si elles sont à votre avantage quand vous êtes le centre d’attention, d’une manière positive ou négative.

N’est-ce pas, mesdames?