# 5 things we loved this month : Les coups de coeurs de Bennoutcha !

Comme c’est la saison des créations et des petites découvertes, j’ai décidé de vous faire un petit inventaire mensuel de mes coups de coeurs. J’avoue en avoir plusieurs et la sélection a été un peu dure pour ce premier article.

Sharing is caring non ? Pourquoi ne pas propager mes coups de coeurs, des ondes positives le temps d’un article ?

1/ Faire le plein de couleurs : No black dress


1 de mes premiers coups de cœurs est un compte Instagram. Ce n’est plus un mystère, je suis accro à ce réseau social et j’assume. J’ai décidé de vous parler de ce compte pare qu’il m’inspire mais surtout parce qu’il me ressemble. Lorsque mon fil d’actualité Insta est trop sombre et qu’une dose de fraîcheur me manque, je cours consulter les dernières photos de Hajer. Elle est tunisienne mais vit au Maroc et ses photos me donnent juste envie d’y aller. Explorer un pays à travers le filtre multicolore d’une passionnée de la photographie, du design et de la mode est juste ce qui me faut lorsque mes longues journées de travail se ressemblent !

2/ Les carnets de Nesrine : Une charge d’énergie positive

Elle, c’est aussi sur Insta que je l’ai découverte. Nesrine est une jeune créatrice toute fraîche qui s’inspire de l’Afrique comme entité identitaire dans ses créations. Moi, qui suis une passionnée de carnets, j’y ai trouvé mon bonheur ! Ses créations sont en fait à son image : originales, ethniques mais surtout pleines de peps !


Elle joue sur les nuances, les motifs ethniques et les couleurs qui racontent à elles seules toute une histoire ; Une harmonie visuelle que chacune de ses créations nous dévoile subtilement. Si comme moi vous êtes toujours à la recherche de ce petit truc qui changera votre humeur ou qui fera toute la différence sur votre bureau, vous n’avez qu’à bien retenir ce nom : Nessrine !

3/ Restaurant el Ali

Capture d’écran 2017-04-11 à 14.25.27 Capture d’écran 2017-04-11 à 14.25.10 Capture d’écran 2017-04-11 à 14.23.26

Oh que oui c’est d’un restaurant que je vous parle à présent et prenez note parce que pour moi c’est l’un des meilleurs à Tunis pour ne pas dire LE meilleur. Au cœur même de la Médina et à quelques mètres de la mosquée Zitouna, ce restaurant est un havre de paix mais surtout un royaume du goût. Pour les petits cafés du matin sur la musique de Fayrouz je préfère la terrasse et pour déjeuner il me suffit de descendre quelques marches pour rejoindre une aventure gastronomique hors du commun. Les plats sont tunisiens, parfois revisités et qui vous rappelleront la cuisine de votre grand-mère. L’accueil chaleureux et le cadre typiquement tunisien ont fait qu’El Ali est devenu un passage obligé à chaque visite de la Médina.

4/ Le duo de choc Yuma : un brin de douceur …

C’est avec des « mashups » qu’ils ont commencé. Une sorte d’entremêlement magique entre la voix sexy de Rami Zoghlami et la douceur acoustique de chupee do a formé le duo Yuma. Bien qu’ils aient commencé en 2015 avec leur premier Chura, aujourd’hui ils sont de plus en plus connus du public tunisien.


Dès que je suis en manque d’inspiration ou un coup de blues semble pointer son nez, je mets leur chaîne Youtube et les chansons défilent en boucle. Au-delà de ce rythme léger qui embarque vers des contrées de rêve, les paroles de leurs chansons sont d’une subtilité et d’une finesse incroyable. Des mots qui nous parlent, qui nous interpellent le temps d’une pause hors du temps.

5/ Le film Lion ou la traversée sensitive !

lion-film-coup-coeurs

On m’en a énormément parlé mais il fallait que je fasse ma propre idée. Je n’ai jamais aimé les films mélancoliques et je ne sais pas si on peut qualifier Lion de mélancolique mais le mot bouleversant le résumerait à merveille ! Je ne m’attendais pas à être touchée autant mais le jeu du personnage principal m’a énormément marquée. Si vous êtes adeptes de ces films qui vous marquent à jamais et inspirés en plus d’une histoire réelle, courez le voir, vous m’en remercierez !