Marilyn la Muse de tous les temps

Quand on pense Marilyn Monroe, on pense « sois belle et tais-toi », courbes délirantes, voluptueuses formes, grain de beauté sensuel, regard de braise qui a fait rêver plus d’un ….Le sex-symbol par excellence made in Hollywood.

« L’imperfection est beauté, la folie est génie et il vaut mieux être totalement ridicule que totalement ennuyeux »

Marilyn Monroe

 Marilyn-Monroe-01

La star  aux mille et un rôles….
Mannequin, chanteuse et actrice,  continue, plus de 50 ans après sa tragique disparition,  d’envoûter le monde entier. Un réel phénomène de la culture pop. Une icône qui a profondément gravé la culture populaire et a su  marquer  notre mémoire collective.

Femme mystérieuse, au sex-appeal envoutant; et symbole du glamour, Marilyn  fut aussi la femme fragile, dissimulant un mal-être…Qu’elle a trainé  jusqu’à sa mort.

Un feedback  sur le  parcours émouvant de la Muse Vénale, pas celle de Baudelaire, mais de Hollywood qui a su en faire une légende.

Un parcours de l’ambassadrice de la veille Hollywood en son temps de gloire,  le  symbole du charme et de la beauté qu’elle  fut, la  pin-up dans toute sa splendeur, qu’elle représente toujours et encore.

Marilyn-Monroe-02
Des débuts very pin-up
La muse de tous les temps, le sex-symbol éternel, Norma Jean Baker Mortensen, de son vrai nom, est née au cœur  des années folles,  le 1 juin 1926.

Une enfance très malheureuse, maltraitée, violée, fragilisée,  l’instabilité fut sa compagne,  Norma  passait de familles d’accueil   en familles  d’accueil et orphelinats  jusqu’au jour  où  elle se maria avec son voisin Jim en 1942, elle avait à peine seize ans.

Un mariage qui ne l’a pas vraiment enchanté  et qui  fut interrompu, un an plus tard …. Jim  rejoint  les marines, un éloignement qui engendra   un divorce en 1946.

Le décollage   de la  carrière de cette  créature de rêve incarnant beauté pur  et   grâce  naturelle, fut lors de sa première photo prise  en 1944 par David Conover, à l’occasion d’une compagne de démystification pour l’armée américaine, voulant faire croire l’encouragement de la gent féminine aux troupes  armées …

Depuis lors, tout  s’enchaina rapidement en peu de temps, Norma fait la une de plusieurs magazines pin-ups.

1945 fut aussi  l’année de gloire pour le top model,  qui finit par apparaître pour  la première fois sur le grand écran, pas pour un vrai rôle,  mais pour  la promotion de maillot de bain. Une compagne qui a permis à Howard Hughes de remarquer ce petit bout de femme au visage  pur et au corps sexy et glamour.

Marilyn-Monroe-03
Vers la gloire Hollywoodienne
L’image d’une Marilyn superficielle et assoiffée de succès, elle en fut  prisonnière, pour satisfaire une demande de plus en plus avide .Selon l’historienne Lois Banner,  auteur  du livre « Marilyn The Passion and the Paradox »,  elle cite dans une interview : « Marilyn a forgé sa carrière, elle était très maline, elle savait ce qu’elle faisait et elle a pris des risques. Les journaux voulaient de la bombe blonde, elle leur en a donné ».

Une image qui lui a permis, une ascension vertigineuse en peu de temps,   LA pin-up californienne.

Marilyn-Monroe-04

Sex-symbol irrésistible,  Norma,  la fée aux boucles d’or, au magnétisme envoûtant et aux courbes pures, fait son entrée dans les marches de la gloire,  avec la 20th Century Fox en 1946 où elle signa son 1er  contrat d’actrice et fut baptisé par la Fox «  Marilyn », en conservant le nom Monroe de sa mère.

Ses contrats se succédèrent pour des rôles, importants …et moins importants, mais Marilyne y travaille dure. Des cours du soir, des répétitions jusqu’à évanouissement, une  autodidacte  à la recherche d’un perpétuel  perfectionnement physique et intellectuel.  Jane Russel, une actrice de son époque, en témoigne   : « Elle était très timide, et adorable, et beaucoup plus intelligente que les gens le donnaient à croire. »

La déesse de la beauté, savoure sa gloire,  mais demeure fragile et vulnérable.

Le  CV  de  Marilyne ne comptera finalement  que 30 films, mais  son aura demeure  éternelle dans nos mémoires

Marilyn-Monroe-06
Une éternelle Icône beauté
Marilyn contrôlait l’utilisation de son corps, et entretenait son image
de femme fatale, une image qui demeure toujours d’actualité comme l’a montré un sondage britannique pour Peugeot RCZ, effectué en 2013, dans lequel Marilyn Monroe  aurait les plus belles courbes de tous les temps, Selon Boris Reinmoller.

Une  icône de beauté, par excellence,   qui  a pu en modifier   les codes en  redonnant leurs lettres de noblesses aux femmes pulpeuses de notre époque….. L’ère des filiformes

Une muse au teint diaphane, qui s’est refaçonné en pin-up hollywoodienne,  un statut qui demeure à jamais une inspiration  et un modèle qui continue à exalter le monde de la mode , du cinéma, et de la musique, mais aussi beaucoup de marques beauté.

Marilyn-Monroe-Robe-Happy-Birthday

 

Outre ses tenues mythes, allant du pull rouge  moulant au décolleté plongeant, ou encore la fameuse robe fourreau, confectionnée sur elle sans rien dessous, par le créateur français Jean-Louis, à l’occasion de l’anniversaire du président John Fitzgerald Kennedy, Marilyne avait aussi  ses codes beauté.

Allant du  brushing Marilyne,  sa coiffure culte, ou encore son regard agencé avec les faux-cils, sans oublier la célèbre mouche au-dessus de sa belle bouche rouge carmin,  ses courbes glamours et sa  silhouette délicieuse ….Des codes inscrits à jamais sur le temple de la beauté.