Mediterranean Fashion Prize : Mademoiselle Hecy parmi les 10 lauréats

A notre plus grand bonheur et honneur une tunisienne a encore fait parler d’elle et a relevé un pari international pour le moins ardu.Il s’agit de la griffe de mode et de prêt-à-porter Mademoiselle Hecy fondée par nos talentueuses compatriotes Hend Gasmi et Cyrine Faillon.

 

Deux stylistes 100% tunisiennes, qui viennent de se qualifier parmi les 10 lauréats du concours Mediterranean Fashion Prize. Retenez bien ces deux noms-là on va encore entendre parler d’elles .

Il y a près d’un an, la Maison méditerranéenne des métiers de la mode (MMMM) a lancé le Mediterranean Fashion Prize, une première plateforme digitale européenne de formation et de coaching qui est réservée aux designers et créateurs de mode issus des pays de la Méditerranée dont l’Espagne, la France, la Grèce, L’Italie, le Liban, le Maroc, la Tunisie ou encore la Turquie.

mademoisselle-hecy

Au total 25 candidats se sont présentés à ce concours à l’instar des Libanais, Dina Khalifé, Nour Najem et Rula Galayini, les Marocains Ali Drissi et Norya Ayron et notre Tunisienne Mademoiselle Hecy.

Cette dernière s’est qualifiée haut les mains parmi les 10 premiers lauréats. Une place de choix qui lui permettra, par ailleurs, de disposer d’un carnet d’adresse et d’une visibilité internationale ainsi que la chance de participer à la Biennale Méditerranéenne de la Mode en 2016.

La MMMM ambitionne le perfectionnement et la formation des talents de demain installés dans les pays du bassin méditerranéen. Les 10 premiers lauréats auront ainsi l’opportunité de se former auprès d’experts, à la fois en session one-to-one à Marseille et e-learning en gestion de collection, business, distribution et image.

Pour les deux designers Hend Gasmi et Cyrine Faillon le pari est donc relevé. Elles qui rêvaient de créer un vestiaire mode mixant chic et originalité en misant sur des pièces uniques et diversifiées, ont obtenu une reconnaissance internationale.

mademoiselle-hecy-1

 

Bravo les filles et surtout ne vous arrêtez pas en si bon chemin …