Crush Monoprix : La minaudière insectivore !

La mode deviendrait-elle eco-friendly ? En effet, avec cette vague de collection dites « responsables », l’engouement de certains créateurs –coucou Alessandro Michele- pour les insectes ou encore, la couleur « green peace » qu’on voit sur les podiums mais aussi, sur le bitume, il nous est légitime de se poser ce genre de questions. Mais ne vous méprenez pas car analyser ce fait n’est pas le propos de cette news. Disons plutôt que, comme à l’accoutumée, Monoprix a flairé la tendance « entomologiste » et a décidé de nous régaler avec ce « joujou » : une minaudière sertie de… bêbêtes façon scarabées, idéale pour un réveillon fun !

Cet article pourrait vous intéresser : Crush Monoprix : La minaudière qui va dynamiter notre réveillon !

g-3612304231386-1_sac-en-velours-broderies-perles entomologiste monoprix 99DT

Minaudière Monoprix en velours 99DT

Petite anecdote pour un maximum de style

C’est chez Gucci et sous la houlette d’Alessandro Michele qu’on a découvert des pièces aussi désirables qu’intrigantes ! Se trimbaler avec un sac à mains décoré d’abeilles ou de libellules peut, a priori, « choquer » sauf que le résultat fait illico éclater nos préjugés !

Tadam

 

 

De plus, un accessoire aussi « insolite » -souvenez-vous du collier serpent porté, il y a deux ans, par Natasha Poly lors du festival de Cannes- booste sans trop d’efforts les tenues les plus « ennuyeuses ».

9c3f0c743e6ef628f622dab559de8c6e--natasha-poly-natasha-okeeffe

Natasha Poly et son collier serpent, signé Boucheron

Une petite robe noire, toute simple, gagnerait en coolitude avec un sac d’apprentie entomologiste ou un gilet, à imprimé « chauve-souris ». Bref, ni tout à fait « classique », ni trop « décalée », cette minaudière en velours, s’il vous plaît, histoire de rester dans le mood des fêtes, signée Monoprix, siéra aussi bien aux excentriques du dressing qu’aux demoiselles BGBG, pièces à conviction à l’appui !

PS : Tabler sur nos souvenirs d’enfance, avec les abeilles –on pense à Maya l’abeille, bien sûr !- est aussi une façon de nous émouvoir en rendant une pièce plus « sentimentale », et oui…

 

A vous de jouer !