Mincir sans régime : défi relevé !

Woman showing how much weight she lost. Healthy lifestyles concept isolated on white background

Plus la fin août approche, plus on redoute le passage à la balance après un été passé à lézarder au bord de l’eau et à savourer de bon plats et des glaces de toutes les saveurs…ça promet d’être difficile pour plusieurs d’entre nous !

Pas de panique, il est encore temps de sauver les meubles, avec ces quelques astuces bien trouvées !

-Mangez le bon aliment au bon moment

En bref, suivez votre horloge biologique. C’est ce que l’on appelle aussi la chrononutrition. En effet, notre corps a une prédisposition naturelle à métaboliser chaque groupe d’aliments à un moment particulier de la journée. Pour en optimiser l’effet, il est conseillé de manger gras au petit déjeuner, dense à midi (environ 4 à 6 heures après), sucré l’après midi (au moins 5 heures après le repas précédent) et enfin, très léger le soir (uniquement si on a faim).

-Savourez votre repas

En d’autres mots, prenez le temps de manger et de bien mâcher. L’action de mastication facilitera le travail de digestion, c’est déjà un premier point. Et puis, gardez à l’esprit que le signal de satiété n’est transmis au cerveau qu’environ une vingtaine de minutes après avoir commencé son repas. Laissez donc le temps à votre corps de comprendre qu’il a bien manger !

-Soignez votre table

Soignez-la oui, mais pas n’importe comment ! Il est aujourd’hui avéré que le contenu de notre assiette est aussi important que l’assiette elle-même ! En effet, si on choisi une assiette trop grande, on aura tendance à la remplir et du coup à manger plus ! Au contraire, dans des assiettes plus petites, notre cerveau ne verra qu’une assiette bien remplie, et aura donc l’impression de bien manger, pas bête !

-Grignotez malin

Bon, entre nous, on peut se l’avouer, même avec toute la bonne volonté du monde, le grignotage est inévitable ! Ca c’est dit ! Alors, comment on fait pour céder sans culpabiliser et surtout pour ne pas regrossir ?! Tout simple, en cas d’extrême besoin de sucré (parce que ça arrive, même si on a bien mangé, ne serait-ce que pas besoin psychologique), on commence par prendre une boisson, un thé par exemple ou un jus fait maison. Si on a toujours une envie de sucré, on pense, dans l’ordre à un fruit, à une poignée de fruits secs. Et si vraiment rien n’y fait, un ou deux carrés de chocolat noir…

Bon courage à tous !