Crush mode: Pourquoi on adore le style de Bella Thorne

Bella Hadid par-ci, Bella Hadid par-là, cette reine des tendances a failli éclipser une autre Bella, bien plus « rock’n’rebelle » que son acolyte du street style et pour cause. Elle s’appelle Bella Thorne, aura bientôt 20 ans et a déjà une vision très particulière de la « mode ».

Cet article pourrait vous intéresser : Bella Hadid / Kendall Jenner: Amies pour la vie ?

Mix and Match, voici sa devise. Bella Thorne n’a surtout pas froid aux yeux. Passer du roux flamboyant au rose fuchsia sur un coup de tête (le rose millennial étant trop gnangnan pour elle), arpenter les rues de NY tout de Vivienne Westwood vêtue ou encore déchirer un skinny en cuir et s’en contre-foutre, celle qui s’est mis Scott Disick dans la poche ne cesse de nous épater.

When she’s a badass @cometmusic

Une publication partagée par BELLA (@bellathorne) le

On adore ?

Sa moue boudeuse de Lolita néo-punk, son code dress très proche de celui de Sky Ferreira (une chanteuse zarbi qui s’en branle de la fashion sphère) et son obsession pour la résille. Jamais à court d’idées, l’ex-enfant des studios Disney est en train de chambouler notre vestiaire. On ouvre les yeux comme des soucoupes pour lâcher un « waouh » légendaire à chacun de ses post-s instagram. Cette grande gueule deale avec la mode comme personne, change d’identité « vestimentaire » trois fois par jour et refuse qu’on la cantonne dans une catégorie bien précise. À bas les clichés avec Bella Thorne, rivale du dressing d’une certaine Bella Hadid.

When you are always trying to sneak photos of your friends because it’s #nationalselfieday 👙💋💄

Une publication partagée par BELLA (@bellathorne) le

Ses Tocs mode ?

Le rose fuchsia qui est sa couleur de prédilection, la résille (colorée) qu’elle arbore matin, midi et soir, les t-shirts non pas à l’effigie des groupes de rock mais des héros de comic books (coucou Power Rangers), les lunettes rondes teintées pour leur côté fun’n’funky mais surtout, le combo baskets/chausttes  et un jeu « au pif » sur les superpositions.  Cadavre exquis du style ? Sans conteste.

Démonstration

Alors, convaincues ?