Fashion Crush : La mode se met au « bleu »

Le bleu serait-il de nouveau à la mode cette année ? Loin de vouloir « barthésifier » l’expert des coloris, Pantone, on a seulement remarqué qu’il y a eu un : 1-regain pour le bleu façon swinging London notamment via la mode de l’ingénue diablement sexy/écolière intrépide. 2-un make-up façon Avatar qui ne nous laisse pas indifférent-e-s. 3- L’atterrissage d’un nouvel OVNI dans la sphère musical, Eiffel 65 qui, fort de son succès en 1999, ré-enflamme le dancefloor avec … le même tube.

Cet article pourrait vous intéresser : Et si on craquait… pour les chaussures de rando ?

Un petit débrief s’impose.

I’m blue da ba dee dabba da-ee…

Avouons qu’on fredonne encore cette chanson, en cachette –c’est-à-dire sous la douche-, tellement son potentiel kitsch a explosé (et ce, depuis la fin des nineties). Mais bien sûr, puisqu’on est en plein revival so année 90 et à défaut de revoir un reboot de Friends ou encore celui de Hélène et les garçons, on s’est contentés de danser, telles des poupées en manque d’oxygène, sur Blue. Deuxième phénomène non négligeable, le « blue », nous rappelle le ciel bleu, la glace immangeable goût bubble gum, la mer, les cocktails imbuvables mais « so à la mode » bref, toute l’artillerie de l’été. Donc forcément, quand un hit revient en force en s’adapte niveau look voire on pousse le vice un peu loin en faisant une rentrée « bluesque ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Blue Da Ba Dee Dabada 🎶 #bluemood #hammamet #endlesssummer #coloreful #summermood

Une publication partagée par MAYSSA FERCHICHI (@tripstyleblog) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

_ the life that breathes me is Home to all souls! We are Children of stars , univers kids ⚡️🦄🌟 #univers #love #kid #lights #mood

Une publication partagée par Azza Slimene (@azzaslimene) le

Et donc ?

Et donc les petits hommes bleus que nous sommes n’hésitent pas à arborer un « bleu à lèvres » et ce, au-delà du cadre très sélect d’une boîte de nuit. Le bleu a envahi nos vies. C’est un fait.  Mais abstraction faite de cette vague de « bleu » qui a mis les neurones de Demna Gvasalia en ébullition –souvenez-vous de la morphsuit Balenciaga ou encore, du sac IKEA XXL revisité et doublement kitschisé  par le même Demna Gvasalia- le bleu s’est invité sur nos ongles, nos baskets, nos t-shirts et si plus affinités. Il y a même des boissons licornes « bleues » qui, évidemment, ont eu la cote cet été…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Balenciaga (@balenciaga) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Fall Winter 18

Une publication partagée par Balenciaga (@balenciaga) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Fall Winter 18

Une publication partagée par Balenciaga (@balenciaga) le

Les pièces de l’emploi

Un shopping bleu express s’impose, suivez le guide !