Fait mode: le cosmos s’invite dans notre dressing !

Triste bilan après la Fashion Week: la mode a pris un sérieux coup de mou puisque les défilés se faisaient (inlassablement) écho. Débordant parfois sur un manque s’inspiration, ils étaient à deux doigts de sonner le glas du prêt-à-porter « créatif ». Or aujourd’hui, c’est Alessandro Michele qui s’érige en parfait Sauveur via une invasion d’aliens « stylés » sur la toile. On applaudit ? Et bien il faut savoir que le D.A de Gucci s’est servi d’une tendance balbutiante: l’engouement des instagrameurs (ou ces lanceurs d’alerte mode 3.0) pour le cosmos.

Cet article pourrait vous intéresser : By Terry: un make-up 3 en 1 intergalactique !

Arborer le logo de la Nasa est devenu le summum de la branchittude tout comme se trimbaler avec un porte-clé extraterrestre vert fluo. Après une pléthore d’étoiles (qui se mue en poussière interstellaire), la planète Mode semble franchir le cap de la life on Mars.

L’éclaircissement apporté par la rédac sur la tendance Cosmos:

Phénomène irréfragable: tout est accessible dans cette ère du like. Vous ne pouvez pas festoyer au Coachella Festival ? Pas de panique, c’est Coachella qui vient vers vous, les frontières entre réel et virtuel étant brouillées, ne laissant ainsi plus de place à l’imagination. Que faire ? « Science-fictionnaliser » le vêtement, le rendre aussi attrayant qu’une Odyssée à la Kubrick bref, continuer à vendre du rêve sans avoir besoin de séduire les plus friqués d’entre nous. Prochaine étape ? Se déplacer en fusée gonflable, pour les nostalgiques de Roswell…