Incontournable duo : Mode et Cinéma

incontournable-couv

Mode et Cinéma, deux Galaxies de glamours, de créativité, et de recherche incessante de l’esthétique. Un duo incontournable qui a su nouer au cours des temps une grande histoire d’amour.


Les deux montres de l’image ont évolué certes séparément, mais leur chemin se croise dans le monde du luxe et de la volupté, pour sublimer et assouvir un public en quête d’artifices et de jubilation. Ainsi, la mode a commencé à tisser sa toile dans le 7e art, où le costume est au cœur de toute créativité cinématographique.
Dès les années 1950, elle s’enracine sur les plateaux de tournage. A ce titre; on peut citer l´exemple de Hubert de Givenchy, sans qu’il ne soit l´habilleur, il a crée les robes d’Audrey Hepburn pour le film Sabrina, en 1954.

incontournable-givenchy-audrey-hepburn
Ou encore, Karl Lagerfeld qui a conçu les toilettes de Stéphane Audran pour « juste avant la nuit » de Claude Chabrol en 1971;

incontournable-lagerfeld-stephane-audran

Sans oublier Jean-Paul Gaultier celui qui a dessiné les costumes de plusieurs films, dont « kika » de Pedro Almodóvar avec Victoria Avril et « le cinquième élément » de Luc Besson.

incontournable-jean-paul-gaultier-5-ellement

Style: "01alixDG"

Et pour finir on peut citer Giorgio Armani qui a habillée en collaboration avec la styliste April Ferry, dans « Elysium » de Neill Blomkamp. (2013) .

incontournable-elysium

Deux univers incontournable à travers lesquels des relations privilégiés ont été brodées, parsemées d’inspirations mutuelles.

Et comme tout le monde le sait, les tendances créées par les acteurs a aussi contribué à modeler le flashion.
En passant par le jean incontournable, qui devient plus que jamais tendance chez les femmes, grâce à l’icône hollywoodienne, Marilyn Monroe, où elle a crevé le grand écran, en cowgirl dans une tenue sexy en jean, dans The « River of No Return » d’Otto Preminger, (1953).

incontournable-marilyn-monroe-jean incontournable-marilyn-monroe-veste-jean

Et c’est avec Steve McQueen, dans « L’Affaire Thomas Crown » que les lunettes de soleil Persol ont connu un grand succès dans les années 1960.

incontournable-steve-mcqueen

Il existe bien sûr, beaucoup, d’autres exemples qui illustrent la corrélation mode/cinéma, nourrit par les stars du grand écran.
Cela a permis aussi aux acteurs de la mode d’en tirer profits et d’intégrer les grandes stars dans leur industrie, notamment : Brad Pitt, Nicole Kidman, Marion Cotillard et bien d’autres encore.

Costume de cinéma ou l’habit qui module l’acteur
Le costume demeure le centre de gravité de toute production cinématographique. Il propulse l’acteur dans son rôle, le peaufine selon les exigences du moment …..film d’horreur, romantique, de guerre, c’est le costume qui stigmate le tout.
Mieux encore il aide l’acteur à s’identifier au personnage joué, selon l’époque, le rôle, etc…….
En d’autres termes, le costume crée le personnage, se pliant aux exigences du metteur en scène, mais aussi de son public.

Rencontre avec Yassine EL KEFI, costumier tunisien

incontournable-yessine-kefi-1
Yassine El Kefi nous a fait part de son expérience. Il travaille dans le cinéma depuis longtemps en tant que costumier. C’est, d’abord, grâce à Salah Barka et à « Carthago Film Service», qu’il a pu réaliser son rêve.

Il précise que la mode a une grande influence sur le cinéma surtout quand il s’agit des tendances démocratisées par des stars de cinéma.
En ajoutant que le cinéma joue avec la mode et cela crée forcément des étincelles. Yassine El Kefi, mentionne que certaines tenues rendues célèbres par des films ont marqué l’inconscient collectif. Le glamour d’une scène tient tout autant à la beauté de l’actrice et à sa prestation qu’à celle de sa tenue.

Il précise qu’une robe ou un maillot de bain peuvent faire une scène culte.
Selon Yassine EL KEFI, le cinéma et la mode entretiennent un rapport très étroit et créent ainsi un partenariat gagnant-gagnant.

Pour ce qui est de la création de ses costumes, Il explique que, généralement, il fait appel à un couturier en fonction du style de ses créations, de la démarche de sa technicité, de son savoir-faire et de sa création, « La touche du créateur ou du costumier va donner une valeur ajoutée à la beauté de l’image et à la concordance des couleurs entre le décor, les costumes et le maquillage parce que le tournage d’un film est un travail d’équipe, avant tout »..

Pour finir, Yassine EL KEFI estime que la mode et le cinéma ne peuvent pas exister l’un sans l’autre, chacun se nourrit de son alter ego. Les deux domaines incontournable se ressemblent, se distinguent et se complètent parfaitement.