Anti-crush mode: Pourquoi on ne mettra pas les nouvelles Stan Smith ?

Qui dit Stan Smith, dit essence du vintage. Le célèbre modèle blanc floqué à l’arrière du logo de la marque allemande (le fameux Adidas) où un vert très peace jouxte une blancheur immaculée n’est plus. Voilà, on vient d’assister en 2017 et après 53 ans de prospérité dans l’univers de la basket  à la mort (brutale, frontale et sans la moindre préparation psychologique) de l’iconique Stan Smith.

mode-stan-smith-basket-adidas-deux

Cet article pourrait vous intéresser : Alerte baskets : et cette fois, Adidas « revient » pour la bonne cause !

Exit la chaussure de tennisman, épurée et réinterprétée à l’envi (la Stan Smith c’est la Eve des baskets blanches, toutes enseignes confondues). Aujourd’hui avec la montée en puissance du rose et a fortiori du rose millennial, Adidas a du relooker sa célèbre basket.

Des baskets mutantes !

Couleur rose. Logo doré et bling-bling sur les côtés. Logo noir à l’arrière. La néo-Stan ressemble étrangement à une basket  Balenciaga mais n’a rien hérité du modèle d’origine. Elle est même devenue « montante ». Après, on va arrêter de faire notre schtroumpf grognon: les concepteurs n’ont pas touché à la semelle. Bien sûr, ces chaussures ont changé d’onomastique, il fallait que ça arrive. Désormais, quand vous passerez la porte d’un Antre du sport, toute goguette avec votre prime, dites « je voudrais essayer la « Stan Smith Shock Primeknit, svp ». Un sacré choc, on l’admet.

On a parlé d’hybridité plus haut et en voilà la raison: la Stan Smith s’est plus en cuir mais a fusionné avec la technologie Primeknit pour un « maximum de confort » et une vraie désolation pour nous. Claque.

Alors voilà, on a presque les larmes aux yeux en écrivant ce texte et ce, pour plusieurs raisons.

mode-stan-smith-basket-adidas

See now, cry now ?

On la croyait invincible, prête à snober toutes les lubies de la mode, et bien non. On n’est pas chez les Bisounours mais dans une firme allemande qui pense mode et fric. Donc quand Pantone affirme que le rose millennial EST la couleur de la saison (voir de plusieurs saisons), Adidas fait peau neuve. Déception numéro 1.

Les baskets blanches peuvent être portées partout, n’importe quand et avec tout mais des baskets roses ? Que nenni ! Enfin, sauf si on vénère Paris Hilton. Sinon, on passe son chemin.

Une basket rose ne sera JAMAIS un basique. Et juste pour ça, on dit non. On n’est pas les pantins de la mode (bon un tout petit peu).

Regardez-les: elles sont trop « futuristes ». On a presque mal aux yeux avec cette overdose de pink.

Et vous, vous faites aussi votre rabat-joie en lisant ceci ? Mauvaise foi ou réelle désillusion, dites-nous tout!

PS: ces chaussures du Dr Frankenstein n’ont pas encore été commercialisées. Donc en attendant, on va essayer de digérer tous ces chambardements stylistiques tout en rédigeant une oraison funèbre pour NOS Stan ! Reposez en paix. Amen.

via GIPHY