Mohamed Akacha s’expose à GHAYA Gallery

C’est au cœur du village de Sidi Bou Saïd que vient de prendre place l’exposition de l’artiste peintre Mohamed Akacha.

La jeune mais dynamique GHAYA Gallery accueillera son travail du 29 septembre au 16 octobre. Akacha est sans doute l’un des artistes les plus prometteurs de sa génération. Il enchaine les expositions en Europe et surprend son public avec des créations colorées et pétillantes. Sa rétrospective explore le rapport de l’artiste à la couleur et à la peinture, non seulement comme source d’inspiration, mais aussi en tant que partie intégrante de sa pratique artistique.

Mohamed-Akacha-art-peinture-exposition-tunisie-02

De ses rencontres impromptues lors de ses voyages naissent des compositions saturées d’ornementations, de personnages et de références à notre quotidien. Akacha réinterprète les souvenirs, les vécus et les déceptions de chacun. Il aborde les figures et les sujets qui le touche et qui l’ont fait rêver jusqu’à aujourd’hui. Un magicien, une diseuse de bonne aventure, une danseuse, un simple badaud, des disputes et des chants. Akacha compose, accorde et tente de représenter le monde dans lequel il vit. Artiste coloriste, il accentue la narration grâce à des couleurs contrastées et éclatantes tout en usant du contour noir.

Travail sur l’enfance et le quotidien, la peinture d’Akacha crée des collisions surprenantes entre histoire de l’art et culture de la rue. L’artiste héroïse, et érotise, les formes traditionnellement exclues des représentations du pouvoir. Ambiguë, son oeuvre oscille entre spectacle du quotidien et aveu de fascination pour le fantastique et la vanité. La musique qu’il écoute pendant qu’il peint est une muse virtuelle à laquelle il se tient et qui prend beaucoup de place dans sa vie. La preuve en est avec ses vinyles customisés à l’effigie de grands chanteurs des années 80.

Mohamed-Akacha-art-peinture-exposition-tunisie-01

Né en 1983 à Tunis, Mohamed Akacha travaille entre la France, l’Italie et la Tunisie. Peintre virtuose, cet ancien élève de l’Académie des Arts de Carthage a grandi dans le quartier de l’Ariana. À travers ses toiles, il raconte son histoire, l’histoire d’un jeune garçon arpentant les rues de la vieille ville en s’imprégnant des couleurs autour de lui. Il dépeint avec intelligence les personnages qui l’entourent, il édifie sans prétention la société tunisienne dans laquelle il évolue.

Mohamed-Akacha-art-peinture-exposition-tunisie-03

Fasciné par les tendances musicales et vestimentaires des années 80, Mohamed Akacha exprime d’abord son talent aux Beaux-arts de Tunis, puis il part en Italie où ses professeurs l’encourageront à poursuivre son travail sur les couleurs. C’est à Carthage qu’il apprendra les subtilités de la communication et de la publicité, lui permettant par la suite de travailler dans la direction artistique d’une agence de communication tunisienne.

Akacha est aujourd’hui installé à Paris où il expose régulièrement et où il approfondit ses recherches plastiques en explorant de nouveaux matériaux.