Le mouvement no make-up, c’est quoi ?

Le « mouvement no make-up » a vu le jour à partir du moment où Alicia Keys a décidé que le fait de porter du maquillage systématiquement était une aliénation. Elle s’est affichée pour la première fois publiquement sans maquillage en 2016 lors de la Convention Démocratique Nationale mais c’est seulement cet été que le mouvement a connu un succès fou !

Cet article pourrait vous intéresser : 6 signes qui prouvent que tu es addict au make-up !

Le mouvement est en pleine expansion, Sur Instagram, l’hashtag nomakeupchallenge fait partie des hashtags les plus cités.Autant les stars que des personnes anonymes s’y mettent et s’affichent avec des visages cernés, des boutons, des rides plus apparentes : elles exhibent tout simplement la réalité.

Pourquoi on en fait tout une histoire ?

On a déjà toutes eu la flemme de se maquiller pendant les vacances d’hiver quand on hibernait sous la couette. Et au moins une fois on a toutes penser  » je ne suis finalement pas si moche sans maquillage ».

C’est connu, le fait d’arrêter de mettre du maquillage pendant un certain temps fait disparaître les boutons, régule notre sébum, réduit l’acné et resserre les pores de la peau. En bref, une vraie recette miracle de beauté !

Et pourtant, les bonnes vieilles habitudes reprennent le dessus une fois les vacances finies. Et nous revoilà toutes peinturées de fond de teint et de produits étouffants pour notre peau.

Pourquoi on n’arrive jamais à tenir plus de quelques jours sans maquillage ?

Selon le sociologue Mathieu Deflem, c’est seulement une question d’habitude et de perspective. Le fait de porter du maquillage est tellement ancré dans la société qu’il est devenu presque bizarre de ne pas en porter. Dans certains pays comme la Tunisie, la France, les Etats-Unis, la femme se doit d’être apprêtée, d’être maquillée un minimum pour être vue comme présentable et jolie. Dans le cas contraire, on lui fait des remarques du genre  » tu as l’air fatiguée ».

Or, dans un pays comme la Chine, une femme naturelle, même si elle est cernée, sera perçue comme jolie car les critères de beauté sont beaucoup plus axés sur le naturel. Comme quoi, la culture y est vraiment pour quelque chose et tout change en fonction de celui qui regarde donc n’ayez pas peur de sortir sans maquillage parce qu’au final, peu importe le look que vous arborez, il y en a toujours qui aimeront le contraire de ce que vous êtes.

Un mouvement féministe ?

Mise à part le côté esthétique, le fait de ne pas porter de maquillage aurait aussi des bienfaits sur la santé mentale. C’est pour ça que ce mouvement est presque devenu un mouvement féministe de résistance face aux dictas de la société. Pour plus d’une fille sur trois, il serait inconcevable de sortir dehors sans maquillage.  Les féministes ont donc profité de ce mouvement pour soutenir la cause de la femme.

Seulement, attention à ne pas être dans l’extrême. On ne peut pas se passer indéfiniment d’un petit blush rosé ou de notre highlighter doré qui nous fait briller de mille feux dans une soirée d’été ! D’ailleurs, quand Alicia Keys s’affiche pour la première fois depuis un an avec du mascara et du gloss, les instagrammeuses sont en furie et ne comprennent pas son choix.

Comme dirait Alicia Keys, il ne s’agit pas de boycotter le maquillage, mais simplement de ne pas se sentir obligées d’en mettre même quand on va chercher du pain.

Alors les filles, munissez-vous de vos lingettes démaquillantes et à vos selfies !