« Much Loved »…quand l’interdit mène à la violence

Loubna Abidar, actrice principale du film « Much Loved », interdit par les autorités marocaines parce qu’il traite de la prostitution, a été victime d’une agression physique ce 6 novembre à Casablanca.

 

L’actrice marocaine déplore encore davantage cet acte violent, commis par ses concitoyens, influencés par la censure cinématographique des autorités marocaines, puisqu’ils n’ont pas vu le film. !
Il semblerait, d’après les dires de l’actrice, dans sa vidéo postée sur le net, que ni la police, ni la clinique auxquelles elle s’est adressée n’aient daigné lui porter secours.

Rappelons que le film « Much Loved » du cinéaste franco-marocain, Nabil Ayouch, a été retenu parmi les longs-métrages en compétition lors des prochaines Journées cinématographiques de Carthage, (JCC 2015) du 21 au 28 novembre 2015.
Saluons et remercions le comité de sélection des JCC,d’offrir «Much Loved » en primeur au public tunisien, mais surtout d’insuffler une occasion propice aux échanges d’avis et points de vue lors de débats francs et constructifs sur ce fait de société encore tabou !

Gageons que la société tunisienne saura faire la part des choses et dépasser le déni d’existence du « plus vieux métier du monde», présent depuis des lustres et qui demeure un tabou dans nos sociétés malgré sa présence  ….

le film  » Moch loved  » est programmé le 25  0 12h  au Campus Manouba et le 26 au Colisée à 18H… soyez au rendez-vous !