À la rencontre de Nesrine, créatrice de la marque TARBOUSH

© Nesrine Mizouni

Je suis allée à la rencontre de Nesrine, blogueuse très suivie avec plus de 44000 abonnés sur instagram et 21000 sur Facebook. Nesrine a gentiment accepté de répondre à mes questions afin de nous en dire plus sur sa marque Tarboush, qu’elle vient de lancer.

Bonjour Nesrine, on vous connait blogueuse avec votre blog et vous voila créatrice avec votre marque Tarboush ! Parlez nous de votre parcours et de ce qui vous a donné envie de vous lancer dans la revisite de nos « chechia » traditionnelles.

Bonjour Dony! Je suis designer graphique de formation. J’ai eu mon master en 2014 et depuis j’ai travaillé un an chez FFD en tant que web manager avant d’ouvrir mon bureau de consulting et de communication digitale Studio M, avec Jess ma soeur. J’ai toujours eu des petits boulots en rapport avec la mode ou à la création en parallèle à mon travail ou à mes études. Je ne sais pas si tu te souviens de Nee Accessories… Je créais des bijoux que je vendais sur internet. Tu étais parmis les premières à m’encourager d’ailleurs ! L’idée de Nee Accessories était vraiment sur un coup de tête, surtout pour me faire de l’argent de poche.

Avec Tarboush c’est différent. C’est une idée qui mûrit en moi depuis des années, et qui me tient beaucoup à coeur.

C’est vraiment un rêve de petite fille, un projet à travers lequel je veux passer 2 messages :

1- La Tunisie a un héritage culturel immense et les tunisiens en sont fiers

2- les femmes tunisiennes sont des femmes fortes et innovantes qui n’ont pas peur d’avancer.

Cet article pourrait vous intéresser : #InstaCoupDeCoeurFFD

Quoi de mieux pour faire parvenir ce message qu’une chachia, un symbole culturel masculin, revisité afin que les femmes tunisiennes modernes puissent se l’approprier? La tradition ne devrait pas se perdre, et ne devrait pas non plus nous empêcher d’être modernes. C’est l’idée derrière Tarboush. Conserver la tradition tout en étant dans  l’air du temps.

Oui je m’en souviens 😉 Et cette fois ci comment procédez vous pour la création ? Travaillez-vous en collaboration avec des artisans ?

Je collabore avec un artisan en effet. On s’est rencontré il y a quelque temps et on a beaucoup discuté ensemble. Je lui ai raconté mon projet et mon rêve de Tarboush. Il a tout de suite cru en moi et m’a beaucoup conseillé.

D’où puisez-vous votre inspiration ?

De mon quotidien, de mes voyages… Je m’inspire aussi des tendances, et c’est souvent la nuit que je me réveille pour gribouiller les idées que j’ai eu avant ou en plein sommeil.

interview-nesrine-mizouni-creatrice-tarboush-logo

Comment vous est venue l’idée du nom « Tarboush »

C’était en 2015, j’étais partie à la Fashion Week d’Alger avec l’équipe FFDesigner pour couvrir l’évènement. Je portais une chachia bleue sur la tête et il y avait Farida Khelfa. Elle est venue vers moi et a dit: « Très joli tarboush! »

J’avais déjà l’idée du projet en tête depuis un bon bout de temps, mais à c’est à ce moment précis que j’ai eu l’idée du nom!

Comment conseillerez-vous à nos lectrices de les porter ?

Je leur conseillerais de les porter avec fierté, confiance et élégance. La première collection est inspirée des couronnes des rois et des reines. Elle s’intitule tout simplement « Royal ».

Allez-vous proposer prochainement d’autres créations ou d’autres revisites de nos habits traditionnels ?

Il faudra me suivre de près sur les réseaux sociaux pour en savoir plus sur les créations à venir.

S’habiller « tounsi » est très en vogue en ce moment, êtes vous vous-même fan de cette tendance

J’encourage toujours le made in Tunisia. Je ne vois pas ça comme une tendance, mais plutôt la préservation du patrimoine et le développement de notre économie.

interview-nesrine-mizouni-creatrice-tarboush-personnage

Où peut-on se procurer vos créations ?

On peut directement me contacter sur mes pages facebook et instagram, et sinon les « Tarboush » seront bientôt exposés dans des stores que j’annoncerai très prochainement.

Merci d’avoir répondu à nos questions, que peut-on vous souhaiter pour la suite?

Plein de succès j’espère. Que Tarboush devienne un accessoire must-have dans tous les dressings des femmes tunisiennes et pourquoi pas étrangères aussi !

Nous en tout cas à la rédaction, nous sommes tous fan des Tarboush ! Bonne continuation Nesrine.

Vous pouvez retrouver les créations de Nesrine sur la page facebook et sur son compte instagram