Le #NoPlasticChallenge 2019 : 2 semaines pour éveiller les consciences !

Le #NoPlasticChallenge revient du 22 mai au 5 juin 2019, l’occasion pour nous tous, jeunes et moins jeunes, femmes et hommes, écolos et climatosceptiques de changer la donne. Deux semaines pour tout changer, deux semaines pour adopter de nouveaux gestes, deux semaines, pour – peut-être – sauver la planète !  

Le No Plastic Challenge est une action solidaire qui invite ses participants à réduire leur consommation de plastique, à travers des gestes simples, durant les deux semaines du challenge. Cependant, ces deux semaines ne sont pas une fin en soi. Le but étant d’en faire son mode de vie.

La pollution plastique est un véritable fléau. Selon l’ONU, 8 millions de tonnes de déchets arrivent chaque année dans nos océans. Comment est-ce possible ? Tout simplement parce que la moitié du plastique utilisé est jetable ou à usage unique et que la majorité des personnes ne se donnent pas la peine de recycler.

Dans un communiqué, l’organisation mondiale a appelé à « un usage plus raisonné du plastique et une réduction de sa production et de sa consommation. ». En effet, la réduction de l’utilisation du plastique est la seule solution possible pour en réduire la pollution sachant qu’il n’est possible de recycler que 21% du plastique en circulation.

#NoPlasticChallenge : 15 gestes à adopter durant 15 jours

Résultat de recherche d'images pour "no plastic challenge"

Cette année, 15 éco-gestes seront proposés pendant 15 jours pour réduire la consommation de plastique. Nos mauvaises habitudes de consommateurs doivent être révisées. Et il faut avouer que dans le lot d’éco-gestes proposés, il y en a qui sont aussi pratiques qu’économiques !

Quelques gestes tellement simples et pourtant…

Nous pouvons tous nous passer de pailles en plastique en les substituant par des pailles durables (plastique rigide ou en métal) ou tout simplement… en utilisant nos lèvres !

Autre petit geste très simple à mettre en place : utiliser du savon solide à la place du liquide, c’est moins cher et surtout, moins polluant.

Il est plus sympa d’apporter sa propre tasse réutilisable à la cafétéria et ainsi économiser les 100 millimes du gobelet polluant.

Moins évident mais tellement plus écolo : acheter un filtre à eau (ou une carafe filtrante) et utiliser une gourde au lieu de la bouteille d’eau en plastique polluante, encombrante, mal stockée, exposée au soleil et de plus en plus chère.

Le geste qui se démocratise mais pas assez rapidement, c’est sans doute l’utilisation du sac de course ou de la fameuse 9offa à la place du sac en plastique criminel et hideux.

Un autre geste, encombrant certes, mais tellement facile quand on y pense, c’est l’achat de produits en vrac, non emballés, à disposer dans des bocaux en verre,…

#NoPlasticChallenge : comment y participer ?

On participe au No Plastic Challenge en choisissant d’adopter un, plusieurs ou les 15 éco-gestes recommandés. Mais pour que ce challenge soit impactant, il faut tout d’abord participer à l’événement, le porter sur les réseaux sociaux, diffuser des visuels et des statistiques alarmants et justes et challenger ses amis à prendre le train en marche !

Il ne faudra pas se dire qu’il s’agit d’un acte vain, il ne faudra pas se convaincre que 15 jours n’y changeront rien. En effet, l’année dernière, 80 000 personnes ont participé au challenge… 80 000 personnes ont réduit leur utilisation de plastique ! Alors agissons tous ensemble, il y a peut-être encore de l’espoir pour sauver cette bonne vieille terre !