Le normcore ou ce retour à la « normalité » !

© whokilledfashion

Le buzz de la « normalité » : Ce phénomène, prôné par les « ploucs » (encore) mais surtout, par des séries comme Beverly Hills 90210 ou encore friends a fini par susciter l’intérêt de la « fashion sphère ». En effet, après des extravagances telles que l’entomologie à la Gucci ou le foisonnement des détails de Dolce&Gabanna, sans oublier l’exubérance d’un Jean-Paul Gaultier, on vous avoue qu’un retour à la « no fashion » ou le normcore allait nous permettre de souffler. Mais en fait, qu’est-ce que le « normcore »?

jeans-normcore

Petit cours d’histoire !

Sachez que ce « mouvement » ne date pas d’hier. En fait, on a tous eu notre période style « common people » c’est-à-dire t-shirt blanc, jean banal et dépourvu de toute folie esthétique, sac à dos non griffé et baskets chopées à la première boutique qu’on trouve. Ajoutez à cela une moue de pré-adolescent mollasson et voilà: vous avez un exemple type d’un look normcore !

274d6ff5efee982662a3ec46f7e2f00d

Or techniquement, le normcore est un mouvement anti-hipster puisqu’on est justement aux antipodes du look très recherché et tape-à-l’œil. En fait, le normcore c’est la contraction de « normal » et de « hardcore ». En gros, on est face à une normalité gore qui, loin de prôner les groupuscules étiquetés de « punk », « rockeurs » ou « gansta’ », accueille tout le monde à bras ouverts. Un état d’esprit hippie certes mais à la sauce friends, voilà le normcore.

 Et la jeunesse dans tout ça ?

Si nos parents étaient des contestataires endurcis, notre génération tendrait plutôt vers une normalité absolue. Crée par le cabinet des tendances K-Hole, ce « style » n’est que la résultante des recherches menées au seindes jeunes. On se souvient bien sûr de l’avant-garde normcore, munie de son GPS « branchittude jeunesse » comme Rick Owens et J.W Anderson, mais surtout via des films où l’on trouvait en tête d’affiche un élève/étudiant lambda, au look « normal ». Linsay Lohan dans Lolita  malgré moi, Hilary Duff dans Comme Cendrillon ou encore Christa Theret dans LOL incarnaient le « normcore » avant l’heure.

big_thumb_616b98a11fe05f38c7cef046467813f3

Sortir du lot ne passerait donc plus par des outfits de plus en plus allurés, du moins au sein des jeunes. Alors, l’ère du rejet est-elle derrière nous ?

So…Get the normcore look !

Ne vous laissez pas méprendre: le normcore, en 2017, c’est tout un art ! On bannit certes les imprimés, les jeans « patchworkés » les baskets colorées, l’overdose d’accessoires bref, tout ce qui n’est ni neutre, ni en coton ou en denim mais on soigne son attitude en misant sur des pièces de choix. Ainsi, Chiara Ferragni, en s’adonnant à cette tendance, a noué son t-shirt, a roulotté son jean et bien sûr a (sur)travaillé son teint. Idem pour une Alexa Chung qui a fait du less is more son mantra ! Toutefois, si vous manquez  d’inspiration, regardez les séries des années 90 ! Friends, Beverly Hills 90210 ou encore Hélène et les garçons ! Ces « perles » télévisuelles peuvent très bien devenir votre guide du style « normcore »

». Sinon, ressortez vos vieilles photos du lycée. Faites l’impasse sur vos problème cutanés, vos cheveux gras et votre appareil dentaire et vous verrez que notre époque a enfin réhabilité le petit élève « impopulaire » que vous étiez !