La nouvelle campagne printemps-été de Chloé : des airs bohèmes très 70’s

La marque parisienne Chloé a présenté sa dernière campagne aux airs de bohème très 70’s. , photographiée par les célèbres Inez van Lamsweerde et Vinoodh Matadin, elle met en scène deux blondes, une Brésilienne et une Hongroise qui se promènent sur la plage de Paradise Cove en Californie, les cheveux au vent,  accompagnées de chevaux. 

campagne-chloé-2015

Les deux sublimes mannequins Caroline Trentini et Eniko Mihalik se glissent dans la peau d’irrésistibles hippies des temps modernes, un brin bohème empreint de finesse et d’élégance à l’image de la marque. Elles sont vêtues de blouses vaporeuses en crêpe de soie, de robes toute en transparence et incrustées de dentelle, ainsi que de matières fortes comme du denim ou du daim. Il faudra aussi noter la présence du sac Drew et de la sacoche Faye. Les deux it bags, Best Sellers de la marque.  Claire Waight Keller a affirmé sa volonté de “jouer le contraste en alternant des volumes vaporeux et du denim brut ; créer une tension entre une douceur romantique et la rigidité d’un vêtement de travail”.

chloé-printemps-été-20151

La griffe française nous propose donc pour ce Printemps-Été 2015 une collection hippie chic, révélant l’image d’une femme Chloé belle et insoumise à l’esprit jeune, libre, bohème et résolument parisien.

La directrice artistique de Chloé a choisi des visages qui incarnent parfaitement l’esprit de la campagne. « Cette saison, je cherchais une beauté emblématique des années 70. Caroline et Eniko ont toutes les deux une allure très 70’s : chevelure sauvage, teint naturellement radieux et hâlé, de petites taches de rousseur, autant de détails qui me rappellent les femmes de cette période ».

des-airs-bohèmes-très-70’s-Chloé

Cette dernière campagne audacieuse et moderne est fidèle à l’esprit mis en exergue par la fondatrice de la maison, Gaby Aghion qui nous a quittés cette année et à qui cette campagne rend un ultime hommage.