La Nuit des Idées, une sortie culturelle à ne pas manquer

Pour sa première édition en Tunisie, la Nuit des Idées se déroulera à l’Institut Français de Tunis le 26 janvier prochain. Lieu propice à l’échange, espace festif et fédérateur, l’IFT invitera pour l’occasion une soixantaine d’intervenants de renommée internationale, intellectuels, artistes, musiciens, journalistes, humoristes, écrivains, sociologues et activistes.

Il offrira le cadre parfait pour permettre à chacun de dialoguer librement autour de la thématique « Un monde commun ». Le principe de ce temps de débat nocturne consiste à se dérouler la nuit, de 18h à minuit. L’entrée est libre et gratuite. La Nuit des Idées, sorte de capsule participative inspirée de la Nuit des Musées, proposera également des moments d’interaction entre le public et les invités.

La soirée sera rythmée par des performances dessinées de Willis From Tunis, des prises de parole par de grands orateurs et un concert de clôture assuré par le duo tunisien Dhamma. Les temps de paroles seront également modérés par de grands journalistes tel que Eric Angioletti (Europe 1), Isabelle Siri (Canal +) et Rim Mathlouti (Arte) – pour ne citer qu’eux. Pour un meilleur impact sur le grand Tunis, la soirée sera enregistrée et filmée, diffusée en direct sur Radio IFM 100.6 et sur la plateforme web.

Retrouvez toutes les informations sur l’événement Facebook de la Nuit des idées.

Liste complète des intervenants :

– Lotfi Abdelli, humoriste ;

– Azyz Amami, écrivain et « rigolutionnaire » ;

– Olfa Arfaoui, consultante pour la GIZ ;

– Olfa Belhassine, journaliste à La Presse et auteure ;

– Hedia Baraket, journaliste et auteure ;

– Hamdi Ben Chaabane, consultant international en informatique ;

– Hakim Ben Hammouda, universitaire, ancien ministre ;

– Karim Ben Smaïl, éditeur (Ceres) ;

– Frédéric Bobin, journaliste et correspondant du journal Le Monde à Tunis ;

– Leila Ben-Gacem, entrepreneure culturelle et fondatrice de Dar Ben Gacem ;

– Sébastien Boussois (France), chercheur en sciences politiques et consultant international ;

– Khalyl Bouzayene, formateur en développement personnel ;

– François Burgat, politiste et directeur de recherche émérite au CNRS et à l’IREMAM (Institut de Recherche et d’Études sur le Monde arabe et Musulman) ;

– Nidhal Chamekh, artiste plasticien ;

– Tarek Cherif, PDG de Connect ;

– Jean-Pierre Cling (France), administrateur de l’INSEE, conseiller résident de jumelage (IRD) ;

– Kamel Daoud, écrivain – Prix Goncourt du premier roman ;

– Karima Dirèche, historienne et directrice de l’IRMC ;

– Adnen El Ghali, architecte, urbaniste ;

– Anaïs Elbassil, présidente de l’association Terre d’Asile Tunisie;

– Riadh Ferjani, sociologue des médias, rédacteur en chef de Nawaat ;

– Jean-Pierre Frey (France), architecte-sociologue et professeur émérite à l’École d’Urbanisme de Paris ;

– Morched Garbouj, ingénieur en environnement et président de l’association SOS BIAA ;

– Mourad Ghassab, PDG de RFR ;

– Alain Guyard (France), philosophe forain, bonimenteur de métaphysique et décravateur de concepts ;

– Walid Hammami, directeur de l’espace culturel Cirta (El Kef) ;

Cet article pourrait vous intéresser : Tous en détails sur le Mafia Wallitili Festival

– Jerome Heurtaux, maître de conférences en science politique à l’Université Paris-Dauphine et chercheur à l’IRMC ;

– Adnen Jdey, chercheur en esthétique et philosophie contemporaine ;

– Emna Jeblaoui, directrice de l’Institut International du Développement Humain ;

– Wala Kasmi, présidente de l’association «Youth Decides» et lauréate du programme «La France s’engage au sud» ;

– Habib Kazdaghli, professeur d’Histoire contemporaine et doyen de la faculté des lettres, des arts et des humanités de La Manouba ;

– Enrique Klaus (France), chercheur en science politique à l’IRMC et enseignant ;

– Arnaud Leroy, musicien et journaliste radio ;

– Islèm Mejri, membre de l’association Mawjoudine ;

– Thameur Mekki, journaliste indépendant ;

– Ferid Memmich, représentant personnel du Président de la République auprès de l’OIF et membre du comité de rédaction du magazine Paris-Tunis ;

– Moncef mezghanni, poète ;

– Zied Miled, ingénieur en télécommunications et avocat ;

– Zoubeïr Mouhli, architecte et directeur de l’Association de Sauvegarde de la Médina de Tunis ;

– Olivier Poivre d’Arvor, écrivain, ancien directeur de France Culture

– Mireille Razafindrako (France), économiste, directrice de recherche à l’IRD ;

– François Roubaud, économiste, directeur de recherche à l’IRD ;

– Aziza Sayah, militante de La Brigade des mères (France) ;

– Youssef Seddik, philosophe et anthropologue ;

– Massinissa Selmani, artiste plasticien ;

– Tahar Tahri, Président de l’Association de Sauvegarde des Oasis de Jemna ;

– Ridha Tlili, universitaire et directeur de la Fondation Ahmed Tlili pour la Culture démocratique ;

– Samir Toumi, écrivain ;

– Sara Toumi, entrepreneure sociale et lauréate du programme «La France s’engage au sud» ;

– Blamassi Touré, président de l’Union des Leaders Africains (ULA) ;

– Memia Taktak, architecte (agence Dzeta) ;

– Laurent Théry (France), urbaniste, grand prix d’Urbanisme 2010 ;

– Rached Triki, architecte et fondateur de Urban Sketchers Tunis ;

– WillisFromTunis, enseignante en arts plastiques, peintre et dessinatrice.

Venez donc vous y découvrir le temps d’une soirée placée sous le signe de la libre expression.

La nuit des idées, un événement à ne pas manquer.