Flash nutrition : Comment s‘alimenter pendant le Ramadan ?

Jeûner 16h peut s’avérer éprouvant pour le corps. Il faut donc penser à notre nutrtion, c’est-à-dire, à essayer d’apporter tous les macro et micro-nutriments dont on a besoin tout en évitant de créer un gros déficit calorique.

Cet article pourrait vous intéresser : Ramadan, gaspillage et surconsommation : les bons gestes pour y remédier

A bas les a priori sur la nutrition

Jeûner 16h et manger 8h… Le ramadan peut gêner certaines personnes qui n’arrivent pas à espacer leurs repas ou qui, tout simplement, n’arrivent plus à manger comme d’habitude. Ainsi, il faudrait privilégier les fruits et légumes, les soupes et les bonnes sources de protéines, lors de la rupture du jeûne. Pourquoi ? Parce que les fruits et légumes contiennent les fibres dont notre corps a besoin pour bien assimiler le sucre. Et justement, il est important de choisir des aliments à index glycémique moyen ou bas ou si vous ne pouvez pas vous passer de la bonne vieille baguette traditionnelle, pensez à manger votre morceau de pain avec du bon gras (huile s’olive, huile de lin…) qui contribue à rééquilibrer l’index glycémique des aliments. Ne négligez pas les fruits secs natures et les purées d’oléagineux qui sont une excellente alternative aux pâtisseries et qui peuvent être incorporés dans les recettes des « Energy Balls » ou à votre bsissa. Ne surchargez pas l’estomac avec des aliments frits et trop sucrés comme les « douceurs » traditionnelles et essayez plutôt de mélanger vos fruits préférés avec du chocolat noir et des fruits secs/purées d’oléagineux.

Enfin, ne lésinez pas sur les glucides ! Véritable carburant pour nos muscles, les glucides procurent de l’énergie et vous requinquent. Pensez à manger de la bsissa -tout en remplaçant le sucre blanc par des dattes, du sucre de dattes ou par du miel-, des flocons d’avoine, du millet, de l’orge… Evitez tout ce qui est riz soufflé et céréales « ultra-marketées » du type Fitness et Spécial K qui contiennent énormément de sucre-s-, peu de fibres et qui ne sont pas rassasiantes.

chiaandchill

Penser à bien s’hydrater

I really just like these bottles.

Tout en évitant les jus de fruits -même ceux sans sucres ajoutés et qui affichent le même taux de sucre qu’un soda classique-. Sachez qu’une fois pressé, un fruit perd une majeure partie de ses minéraux et toutes ses fibres. Notre organisme l’assimile rapidement et on finit par avoir un pic/crash insulinique. Idem pour le lait de vache qui contient des perturbateurs endocriniens et que l’homme n’assimile pas correctement. Pour faire le plein de vitamine D, pensez aux amandes ! Le calcium végétal étant beaucoup mieux assimilé par l’organisme que son pendant animal.  Optez plutôt pour des infusions, des tisanes non sucrées ou pour une eau aromatisée faite maison. Ne buvez pas trop d’eau d’un coup mais buvez par petites gorgées.

Manger bouger !

Top 5 Fitness Tips to get Motivated - Chelcie Nicole M

On ne vous le dira jamais assez : BOUGEZ ! On est des homo viator c’est-à-dire des êtres voyageurs, qui bougent sans cesse ! pour ce faire, marcher « à la cool » avant la rupture du jeûne -évitez de faire du sport/cardio intense avant d’avoir rompu le jeûne puisque vous ne pourrez pas vous re-minéraliser en buvant de l’eau- et faites vos séances, qui seront mins intenses qu’à l’accoutumée, après la rupture du jeûne. Le sport vous permettra de boire de l’eau naturellement et de pouvoir manger un peu plus et d’augmenter doucement vos calories. Evitez de faire des régimes drastiques -et inefficaces- parce que « c’est le Ramadan » et profitez de ce mois pour réapprendre à écouter votre corps et ses besoins.