Ombre première: les fards hypnotiques de Chanel

ombre-fards-hypnotiques-chanel-couv

Des écrins individuels pour des teintes aussi singulières les unes que les autres: bleu électrique pour les rockeuses endurcies, jaune poussin pour un regard printanier, silver pour night-clubber jusqu’aux aurores… Il est impossible de ne pas succomber à cette myriade de couleurs tantôt disco, tantôt rock’n’rebelle. Tout droit sortis de l’imaginaire très punk de Lucia Pica, Chanel Global Creative Makeup and Color Designer, ces fards sont à l’image de Coco : audacieux. L’audace, c’est aussi l’un des qualificatifs qu’on attribuerait volontiers à Kristen Stewart.

ombre-fards-hypnotiques-chanel-kristen

La muse de Karl Lagerfeld a endossé le rôle d’égérie de la maison sans aucun problème. Glissant dans la peau d’une jeune femme cabossée par le spectre de la créatrice pour le sac Gabrielle, sollicitée par le parfumeur de le maison pour incarner Gabrielle, fragrance mythique et « accessoire invisible » une définition donnée par Coco elle-même de son vivant, la jeune égérie a cette fois mis son regard entre les mains de Lucia.

Cet article pourrait vous intéresser : Kristen Stewart : Le visage du nouveau parfum Gabrielle Chanel

C’est donc auréolée de Chanel qu’on la découvre, changeant  capricieusement de masques. Actrice jusqu’au bout de la paupière, c’est sans fard qu’on la farde, en espérant voir son reflet dans l’une de ces couleurs, tant convoitées par nos pupilles.

Quant à la texture du produit, c’est sans peine qu’elle fond sur notre paupière, se moulant à son creux  telle la fameuse petite robe noire qu’on enfile sans jamais se sentir travestie.

ombre-fards-hypnotiques-chanel-shoot

Fantaisistes ou classiques…

Toutes les femmes trouveront leur bonheur: le boîtier individuel confère au produit praticité et utilisation en solo. Mixez, matchez, jouez-la à la Kristen en accentuant votre regard avec un bleu « hystérisant » ou bien optez pour une teinte plus sobre, c’est à vous de jongler avec ces « mignardises » d’un nouveau genre.

Bref, chaque journée aura son lot de « couleurs » et de folies avec des teintes de fards à paupières déclinables à l’envi…

Qui mieux que Lucia pourrait comprendre nos montagnes russes de l’humeur ?  Cette transposition en ombres à paupières sied parfaitement à l’image de la femme Chanel: changeante, insaisissable et libre, une excroissance honorifique de l’esprit de Mademoiselle.

Des petits cours Chanel que demander de mieux !!