Où sont nos Bboys ?

break

Jeudi 13 Mars – Mad’art – Pokemon Crew. La fameuse compagnie de danse hip-hop et de break dance française a fait son show. Plus d’une heure de spectacle, 7 danseurs, un univers cinématographique, une salle comble et des applaudissements toutes les 10 minutes. Un spectacle rafraîchissant, amusant. Bref, une animation digne d’un hôtel à Hammamet.

Sur l’affiche ? « Nouvelle création Pokemon Crew ». Vous avez dit cré-a-tion ? oui oui ils ont dit création. Pourtant, c’était du réchauffé : du vu et du revu, un hymne au cinéma (bon, OK), des performances correctes pour une compagnie de cette envergure, une interprétation décevante et une histoire quasi inexistante.

Mais qu’est ce qu’ils ont que nous n’avons pas ?
Des breakers doués, de la détermination, de l’ambition ? Absolument pas !
Certains de nos Bboys sont considérés comme des break dancers professionnels. Ils participent depuis quelques années à des compétitions internationales, dont« Battle Of The Year » (compétition internationale majeure de la scène hip-hop) et atteignent des niveaux plus qu’honorables. Vous ne me croyez pas ?
Cliquez ici https://www.youtube.com/watch?v=MI4uWhijN80
Ou ici https://www.youtube.com/watch?v=ozv9hSqn-10

Des compagnies de danse de break dance ou de structures? Absolument pas !
Upper underground Crew ou encore Flavaz Army Crew sont des “troupes” de danse break dance qui existent depuis quelques années et participent à des compétitions de haut niveau !

Ce qu’il nous manque ?
Plus de créations chorégraphiques, plus de visibilité et un peu plus de soutien..Parce que l’essentiel, nous l’avons.

Coup de cœur de la rédac ?
Bboy Carbon et Bboy Cranky : des danseurs bourrés de talent à suivre de très près lors de la finale nord-africaine du « UK Bboy championship ».
Pour finir, Pokemon Crew sont les seuls Pokémon que j’ai vus et ce n’est pas plus mal d’ailleurs .