6 pensées qui traversent nos esprits quand nous sommes célibataires

Ah c’est dur d’être célibataires, tellement dur, que des fois nous nous mettons à avoir des pensées bizarres, des choses qui n’auraient jamais effleuré notre subconscient si nous avions eu un chéri pour calmer nos névroses…

Le groupe Queen chantait « Somebody find me somebody to love (que quelqu’un me trouve quelqu’un à aimer) », idiot pensions-nous quand nous étions en couple ! L’amour ne se bouscule pas (« You Can’ Hurry Love » nous assure Phil Collins), l’amour ça vous tombe dessus (« Simply Falling » nous narguait Iyeoka)… Oui mais non, car après des années de désert affectif, ça devient « trouvez-moi un homme à aimer avant de devenir complétement folle »

Car en effet, la folie nous guette quand nous sommes seules et des pensées bizarres viennent nous grignoter le cerveau…

1- Situation amoureuse ? En couple avec mon burger supplément bacon champignon !

Notre monde de « célibattante » tourne autour de la bouffe, c’est la seule chose qui compte ! Les burgers, les pizzas, le pop-corn caramélisé et les énormes pots de crèmes-glacées grasses et sucrées ! Le sucre et le gras – connus pour être de véritables aliments addictifs… au même titre que la cocaïne !! – sont nos alliés et leur pouvoir est tellement fort, qu’il nous fait oublier cette envie (besoin ?) d’avoir un amoureux !

celibataire-burger

2- Je vais me prendre un gigolo, c’est décidé !

Payer quelqu’un pour nous tenir la main, pour nous dire que nous sommes « la plus belle pour aller danseeer, danseeeeeer » c’est drôlement absurde et rabaissant pour le genre humain !! Mais quand cela fait des années que le genre masculin ne voit en vous que la bonne pote, cette option prend soudain tout son sens !

3- Je vais arrêter de me raser, ça ne sert vraiment à rien !

D’ailleurs, pourquoi doit-on prendre soin de notre pilosité si tout est enterré sous des tonnes de vêtements ?! Ça nous épargne de l’argent, du temps et de la douleur ! Non, tant qu’un homme ne nous invitera pas à sortir boire un verre (ou manger un burger supplément bacon champignon) nos poils resteront là où ils sont !

4- Personne ne m’aime, je suis laide et répugnante

On a beau être mignonne comme un cœur, super intelligente et douce comme un agneau… quand cupidon a décidé d’oublier notre adresse, nous avons l’impression d’être répugnantes ! Nous avons tout pour être la petite amie idéale mais le petit ami ne veut pas de nous et du coup, nous avons l’impression que nous sommes laides, affreuses, que personne ne pourra jamais nous aimer !

BRIDGET JONES: THE EDGE OF REASON (2004) RENEE ZELLWEGER FILM CODE: AFA-04-BJE 042 ABSOLUTE FILM ARCHIVE

5- Je vais arrêter de travailler, de manger et de me laver…

« … je me laisserai glisser vers le néant tout doucement et je suis sûre que personne ne s’en rendra compte ! » des fois nous sommes prises par cette envie de tout plaquer, puis heureusement, nous nous souvenons que notre amour pour les plats gras et sucrés est plus fort que tout…et que pour entretenir notre train de vie culinaire, il faut continuer à travailler !

Stocksy_txp787c3ba1cnW000_Small_126641-800x400

6- Je finirai seule, mangée par mes chats !

THE phrase star des célibattantes ! Nous nous voyons toutes finir dans notre « rocking chair », dans notre robe de chambre bleue layette surplombée d’un plaid écossais. Puis quand notre dernier souffle sera poussé, nous nous ferions dévorer par ces chats que nous avions tant aimés de notre vivant !

chars-celibaires

Rien de bien marrant n’est-ce pas ? Pourtant, entre les fous-rires, les sorties entre amies, les voyages de dingue, les séminaires et les bons moments en familles, ces pensées traversent nos esprits de temps en temps…