Les piercings au nombril : Bonne ou mauvaise idée ?

La saga des revivals continue avec … le retour des piercings au nombril. Prôné au début de notre
millénaire par Paris Hilton –et moult starlettes de télé-réalités-, les piercings ont été un objet de
convoitise pour les ados qui sont nés dans les nineties. Aujourd’hui adultes, ils assistent au retour du piercing, prôné entre autres par Billie Eillish, la métaphore de la génération « millennials ».

Cet article pourrait vous intéresser: Piercing et tatouage: attention aux infections!

Piercings vs tatouages

Connoté bling et vulgaire –surtout quand on se rappelle les looks so kitsch de Paris Hilton et Britney Spears avec ce bijou microscopique ultra-brillant-, le piercing revient aujourd’hui d’une manière un peu plus maîtrisée. Synonyme d’attitude je m’en-foutiste et consciemment badass chez Miss Eillish, plus sophistiqué chez Hailey Baldwin ou carrément pro-girl power pour Beyoncé, plusieurs connotations se greffent sur ledit bijou, le rendant ainsi unique et authentique. On est bien loin de l’excentricité de Nicole Richie, Christina Aguilera et consœurs.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Photo zéro filtre option clim, bonne journée et que du love 💚

Une publication partagée par D E V I 🌼 (@devibration) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Beyoncé (@beyonce) le

Mais…
Si vous avez peur de l’aiguille, vous pouvez toujours craquer pour le « faux » piercing. Tout comme le tatouage éphémère, on peut momentanément opter pour un piercing, le temps d’une soirée par exemple, sans prendre de risques.