Portrait de The Last Samirai Une interview qui défie les frontières !

Cette fois, nous vous emmenons à la rencontre d’un vendeur de rêves, qui à travers ses réseaux sociaux nous en mets plein les yeux ! Si vous ne connaissez pas encore The Last Samirai, le blogueur voyage tunisien, attachez vos ceintures, ça va décoller…

the-last-samirai

  • Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ? (avez-vous un blog ?) comment partagez-vous vos expériences avec vos lecteurs …)

Je m’appelle Sami. J’ai 31 ans et je suis mi-tunisien mi-espagnol. J’ai vécu en Tunisie jusqu’à l’âge de 24 ans avant d’aller vivre et travailler à Barcelone, en Espagne. Depuis, j’essaie de vivre ma passion pour les voyages. J’ai relaté mon tour du monde principalement à travers ma page Facebook et mon profil Instagram “The Last Samirai”.

  • Et si vous nous racontiez ce déclic qui vous a incité à partir à l’aventure et tout abandonner ?

Depuis tout jeune, mes parents m’ont inculqué la passion pour les voyages. Ils m’ont emmené avec eux en Tunisie et j’ai visité avec eux quelques endroits en Europe. Une fois en Espagne, j’ai continué à voyager et découvert d’autres pays. La curiosité m’a incité à consulter des blogs de voyages. Plus j’en apprenais, plus la passion pour les voyages devenait plus grande.. La routine après 5 ans de travail dans la même entreprise commençait à devenir pesante, du coup avec l’argent que j’ai pu économiser pendant cette période, j’ai pris la décision de tout plaquer et faire un tour du monde.

  • Quels sont les pays que vous avez visités ? Et quel est votre top 3 ?

J’ai visité 47 pays au total sur 5 continents. Il est difficile d’élaborer un classement mais si je devais choisir, je dirais, la Chine, le Myanmar et la Croatie.

  • Si vous aviez à nous recommander une seule destination, ça serait laquelle ? et pourquoi ?

Je recommanderai la Malaisie. C’est un pays qui nous permet, nous Tunisiens, de séjourner 3 mois sans le besoin de demander un Visa. Le pays regorge d’incroyables ressources naturelles et les différentes communautés religieuses y cohabitent en paix. Une bonne initiation pour voyager d’autres pays en Asie par la suite.

  • Le blogging connaît depuis quelque années un essor rapide en Tunisie mais avouons que les blogueurs voyages ne se font pas nombreux contrairement aux autres pays où c’est devenu un vrai métier. Qu’en pensez-vous ?

Il est vrai qu’il y a peu de blogueurs tunisiens qui parlent de voyages. La raison est peut être que voyager avec le passeport tunisien nous limite à voyager à grand nombre de pays. Les formalités administratives pour l’obtention d’un Visa sont particulièrement pesantes. Il n’empêche que voyager est devenu plus accessible de nos jours avec internet et que cela encourage d’autres tunisiens à créer des blogs et à partager leurs expériences.

  • Vous avez aussi une chaîne Youtube mais avez-vous songé à créer un blog ?

J’ai toujours eu l’intention de créer un blog, par contre, cela demande trop de temps et de concentration. Quand je voyage, la connexion à internet est dans la plupart des cas, soit inexistante soit très faible, au point que mettre en ligne une simple photo peut prendre plusieurs minutes. En tout cas, je suis confiant que bientôt, j’aurais la patience nécessaire pour me lancer au blogging et raconter par écrit mes expériences.

  • Les gens doivent vous envier pour avoir autant voyagé mais quelles difficultés vous rencontrez en planifiant vos trips ? Avez-vous des astuces à nous donner ?

Parmi les difficultés que j’ai pu rencontrer, je citerais :

– La solitude qu’on peut vivre pendant de longs trajets de bus ou des endroits dans laquelle on a du mal à communiquer à cause de la langue.

– Le sentiment d’insécurité qu’on peut éprouver dans certains pays. On doit garder ses sens éveillés et se fier à son instinct pour anticiper les dangers.

Toutes les difficultés qu’on rencontre pendant nos voyages, sont surmontables et deviennent des forces par la suite.

  • En plus de faire le tour du monde, vous faites aussi le tour de la Tunisie. Et si vous nous donniez 5 endroits à planifier pour les prochaines vacances ?

Je ne suis resté que 3 semaines en Tunisie. Bien évidemment, je n’ai pu visiter qu’une petite partie des merveilles qu’on peut trouver dans notre petit pays.

En cette période, je suis tombé sous le charme des petits villages berbères de Takrouna et Kesra, le village de Beni M’tir près de Aïn Draham, la ville de Testour et le site archéologique de Dougga.