Cinq questions à ne jamais poser à son mec !

questions-mec-couple-relation

On a beau essayer, vivre une semaine sans un spécimen de sexe masculin est…plutôt difficile. Alors oui, ce dernier décrypte rarement notre finesse humoristique puisqu’il a tendance à tout prendre au pied de la lettre. Oui, il déteste nos petites remarques de « gourdasse » jamais à court d’une catastrophe verbale. Sauf que les pires frasques se nichent souvent dans ces questions qu’on croit anodines mais qui peuvent facilement aboutir à une scène de ménage ! Voici le meilleur du pire interrogatoire, celui qu’il ne faut jamais infliger à jules même si l’envie de titiller « la grosse bête » est très tentante.

PS: cette interdiction est valable même le 1er avril, vous voilà prévenues !

1- Tu m’aimes ? Si oui pourquoi tu ne me le dis pas souvent comme le « boy-friend » de X ?

Ou cette question à cascades qui provoquera à coup sûr une « syncope » à jules. Sachez Mesdemoiselles que ces « beaux parleurs qui nous fascinent tant » se recroquevillent sur eux-mêmes dès il s’agit de « livrer leurs sentiments ». Un bouquet de fleurs, une boîte de chocolats, un poème un peu maladroit griffonné à la va-vite mais néanmoins attendrissant valent mieux qu’un « je t’aime » lancé pour amorcer une « discussion » !

Mémo: « il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour » admettez que Reverdy a vu juste et commencez à vous sevrer des « je t’aime » de bonimenteurs.

via GIPHY

2-Elle était comment ton ex ?

Nous autres femelles taraudées par « le tableau de chasse » de jules sommes souvent contraintes à adopter la théorie de la « balance » langagière: alors je la lui pose cette foutue question, d’autant plus qu’elle me file des insomnies (ça passe mieux quand c’est hyperbolique) ? Avant de regretter, illico presto, de ne pas avoir tourné la langue sept fois avant d’ouvrir une bouche en mode poisson rouge. Mais, une fois n’est pas coutume, on ne cesse de réitérer cette « gaffe » interrogative bien qu’on sache que si jules est avec nous, c’est qu’il nous aime. Après, même si on doute, n’est-il pas plus beau de savourer une idylle loin de l’ombre d’une ex ?

Mémo: Les histoires d’amour finissent mal… quand on s’engouffre dans le jeu des machinations sans fin !

via GIPHY

3- Qui de nous deux préfères-tu : ta mère ou moi ?

Euh…là, c’est « no comment » parce que primo, votre mec ne vous perçoit pas comme « une mère de substitution » et ceci, même si vous le sermonner pour ce vieux t-shirt qui traîne sur le canapé depuis belle lurette. Deuzio, c’est juste pas possible. Vous êtes SA copine et il est grand temps  que ça rentre dans le cervelet de toute lady digne de ce nom. Trezio et vous, vous préférez votre père ou jules ? Vous voyez que ce genre de questions est plutôt tordu !

Mémo: Allô maman bobo, allô maman ma copine vire « lourdasse » ! Un cauchemar à éviter à TOUT PRIX.

via GIPHY

 4- Ça te dit un régime à deux ?

Vous êtes ENFIN d’attaque pour perdre ces deux kilos qui vous pourrissent l’existence ? Mais manque de bol, jules est aussi gourmand que vous ! Vous vous dites donc « comme il commence à prendre du bide (soulignons au passage que cette « bedaine » n’existe que pour vous), pourquoi ne pas faire un petit régime (comprendre salade/grillade/clopinettes et alcool plus d’une fois par jour, ce n’est pas si bête !) à deux ! » Face à cet éclair de génie, vous y allez de plus belle en prétendant qu’ « être en couple rime avec partage » sauf que vous oubliez un léger détail… ON NE BADINE PAS pas avec la bouffe ! Jules tient à ses soirées bières/pizzas/foot tout comme vous tenez à votre samedi après-midi farniente avec vos copines ! Alors le régime à deux c’est beau mais c’est aussi un fantasme qui est par définition IRRÉALISABLE !

Mémo: zéro pour cent de matière grise et shoot au tofu suivi d’une overdose de soja et puis STOP, un peu de courage les filles. Menez votre régime en solo  et arrêtez d’harceler jules avec ce genre de questions qui en dit long sur vos « motivations »pré-bronzette. 

via GIPHY

 5- La prochaine fois que tu sors avec tes potes, je pourrais venir avec vous ?

Super Copine souffrant d’une légère baisse de régime, vous ne cesserez  donc jamais de nous surprendre ! On ne pensait pas en effet qu’il vous viendrait à l’esprit de vouloir vous « incruster » aux soirées télé foot/mâles qui schlinguent (à force de rester collés/serrés cinq heures sur le même canapé), bières et blagues salaces entre « vieux potes ». Jules vous adore et aime passer du temps à roucouler dans vos bras (et vice versa) mais sachez qu’il a aussi besoin d’air, de lâcher-prise et donc de se concocter des soirées « comme au bon vieux temps ». Ne passez pas du statut de la « copine super cool adulée par ses potes » à celui du pot-de-colle désespéré qui ne peut pas rester une seule seconde sans sa « moitié ». Faites des « breaks » à deux pour maintenir la flamme de vos débuts parce que celle-ci n’hésitera pas à chanceler si vous continuez sur cette lancée !

Mémo: Trop d’amour « tue l’amour »!

via GIPHY

 La question « épique » aux yeux de la rédac (c’est un cas limite à ne jamais ô grand jamais reproduire!)

DE TOUTES MES COPINES, AVEC QUI VOUDRAIS-TU SORTIR ? 

Et vous, de tous ses potes, lequel vous brancherait-il le plus ? Hein, sacrée coquine ! Vous voyez à quel point cette question est…louche. Imaginez deux secondes que jules adhère à votre petite magouille et qu’il vous réponde « celle qui ressemble à Adriana Lima » comprendre l’archétype de la bimbo à « gros nibards, aux jambes interminables et au popotin qui ferait pâlir plus d’une Kardashian ». Ça va mieux après cette claque ?  Ça fait du bien d’être considérée comme une nympho doublée d’une petite amie qui doute encore de son sex-appeal ? Sachez qu’une fille qui regarde plus haut que son popotin, en jette dix fois plus qu’une nana en perpétuelle concurrence avec…ses consœurs !

Mémo: Ne la jouer SURTOUT PAS COMME RENEE ZELLWEGER DANS BRIDGET JONES parce qu’il y a une sacrée différence entre un film, aussi « attachiant » soit-il, et la real life ! 

via GIPHY

 Evidemment qu’on fera abstraction des annexes et quelques cas particuliers car la rédac estime que les perles précédemment citées sont indétrônables ! Et puis confession oblige, on doit bien admettre qu’on a déjà posé au moins une question aussi bizarroïde à un ex. On vous laisse le soin d’imaginer les conséquences ainsi que les dommages collatéraux causés par un « moment » d’égarement labial.

Mémo final: si les mecs viennent de Mars, NOUS AUTRES, MISS LA GAFFE, VENONS -littéralement- D’UNE AUTRE GALAXIE et c’est ce qui fait tout notre charme!  

via GIPHY