Rami Jarboui récompensé par le Mobile Film Festival

Rami Jarboui a remporté le 28 février dernier le Grand prix international du Mobile Film Festival. Une consécration pour ce jeune homme autodidacte et fan de cinéma, seul représentant de la Tunisie à cette occasion.

Le palmarès de la 12e édition du MFF s’est réparti sur plusieurs prix dont le prix du scénario, de la mise en scène, des blogueurs, du sens critique, du public, de l’interprétation masculine, de l’interprétation féminine et des youtubeurs. Créé en 2005 par Bruno Smadja, le Mobile Film Festival s’engage à soutenir et à découvrir les adeptes des « très » courts-métrages. Sollicité sur la question des bourses attribuées aux vainqueurs, le fondateur du festival s’explique : « L’idée, avec ces 15.000€, c’est de donner au lauréat des moyens professionnels (…). Ce festival permet à chacun de participer avec son téléphone, sans contrainte économique. Ce qu’on propose ensuite aux lauréats c’est d’avoir des moyens, une équipe, du temps (…). On a sorti des courts-métrages qui ont fait le tour du monde par ce biais ! ».

Tout le monde peut participer, seulement, le challenge est de taille : 1 mobile, 1 minute, 1 film. Mission impossible, me direz-vous ?!

Rami Jarboui a relevé le défi avec son « très » court-métrage « Soupe ».

Pour ne pas tomber dans l’oubli; chaque participant à la compétition peut suivre une formation accélérée dans la Mobile Film Academy; sorte de continuité logique et d’accompagnement professionnel dans le parcours de tous les lauréats.

À la clef, chaque participant peut gagner une bourse délivrée par la BNP PARIBAS – partenaire officiel de l’événement; de 30 000 euros ainsi que l’aide d’un producteur pour réaliser un court-métrage dans les meilleures conditions possibles. Le principe du MFF se base sur ce besoin qu’ont les créateurs d’optimiser leur travail créatif en les poussant à repenser la forme traditionnelle du film. En effet, chaque participant doit effectuer un travail d’écriture et de scénarisation élaboré pour rendre vivante leur idée en seulement une minute. Chaque année depuis 12 ans, le jury est composé de personnalités reconnues du monde du cinéma; comme Abd Al Malik, Philippe Claudel, Jean-Pierre Jeunet, Claude Lelouch, Gad Elmaleh ou encore Jan Kounen.

Cet article pourrait vous intéresser : Bilel Troudi gagnant du concours Discover Tunisia With Huawei P9

Raconter une histoire en une minute n’est pas chose aisée; alors même que la jeune génération utilise son Smartphone plusieurs heures chaque jour. Penser une suite logique d’images animées qui rendront compte de la personnalité ou de la sensibilité d’un réalisateur en seulement 60 secondes peut être un réel défi.