Recette facile de la bûche de Noël : pour un dessert aussi beau que bon !

« We wish you a merry christmas, we wish you a merry christmas, we wish you a merry christmas and a happy new yeaaaar » ! Nous y voilà, plus que quelques jours avant la fin de l’année 2017 ! C’est donc avec impatience que se profilent les réveillons de la Saint Sylvestre et de Noël ! Et qui dit Noël dit impérativement bûche ! Vous avez toujours rêvé de préparer une bûche aussi facile à réaliser que bonne à dévorer sans oser vous jeter ? Alors suivez notre recette, et on vous nommera reine de la bûche !

 

photos 022a copie

Si comme nous vous avez fait le tour des pâtisseries et que le prix des bûches vous a totalement refroidi, il est temps de passer au plan B : se mettre aux fourneaux ! Alors oui, ce dessert de fête semble difficile à réaliser mais pas du tout ! Il suffit d’un peu de concentration, de connaître les bonnes astuces et le tour est joué !

Alors pour fêter ce Noël 2017 dignement, nous vous proposons une bûche trois chocolats et ses éclats de noisettes caramélisées pour le plaisir des grands, des petits, des papilles et des prunelles ! C’est parti…

 

Ingrédients pour une bûche de Noël 3 chocolat et éclats de noisettes caramélisées :

Pour le biscuit :

6 blancs d’œufs

5 jaunes d’œufs

140g de sucre

60g de farine + 60g de maïzena

2 cuillérées à soupe bombées de cacao 70%

Pour la crème à tartiner :

Du Nutella ou toute autre pâte à tartiner chocolat noisette

Pour les éclats de noisettes caramélisées

100 g de sucre semoule

40 g d’eau

75 g de noisettes hachées

15 g de beurre + 2 pincées de fleur de sel

Pour la déco :

100g de chocolat blanc

40ml de crème fraiche

Sucre glace

4038b3da4758abc5b54e9c9de5ac588c

Préparation de la bûche de Noël 3 chocolat et éclats de noisettes caramélisées :

La base de ce dessert est le biscuit, il faut donc suivre les étapes assidûment pour avoir un biscuit aussi épais que moelleux.

  • Il faut tout d’abord battre les blancs d’œufs et le sucre, le but étant de les monter en neige, jusqu’à obtention d’un beau bec ferme et brillant.
  • Il est ensuite question d’ajouter les jaunes d’œufs, le cacao en poudre, la maïzena et la farine d’un seul coup. A ce moment de l’exercice, le but est de mélanger délicatement l’appareil à la spatule sans « casser » les blancs en neige.
  • Le plus dur est fait, ne reste plus qu’à déverser le mélange sur une plaque à rebords fins et bas. Très important : recouvrir la plaque de papier sulfurisé avant de déverser la pâte. Il est aussi très important de bien étaler le mélange à la spatule afin que la pâte soit répartie de façon homogène.
  • Hop, au four : 180°C pendant 6 à 8 minutes.
  • Vérifiez avec le bout d’un couteau si le biscuit est cuit à l’intérieur. Si la lame ressort sèche au bout de 6 minutes de cuisson, sortez votre biscuit. Il ne faut pas perdre de vu que le biscuit doit rester moelleux pour pouvoir le rouler.

Entre temps, il faut s’atteler à la préparation des éclats de noisettes caramélisées. Ces dernières viendront se mélanger au Nutella de quoi apporter du croustillant à la bûche.

  • Dans une casserole, ajouter le sucre et l’eau et faire cuire à 118°C. Si vous ne disposez pas d’un Thermomètre de Cuisine, il existe une façon simple et non douloureuse (contrairement à ce qu’on pourrait croire) de vérifier la cuisson du sucre ! Dès que le sucre commence à bouillir, le test peut commencer. Il suffit alors de tremper ses doigts dans un récipient d’eau froide puis d’en plonger les bouts dans le sucre en cours de cuisson et enfin, de les replonger dans cette même eau. Si en frottant (très délicatement entre vos doigts) le sucre forme une petite boule molle (appelée petit boulé par les professionnels de la pâtisserie) c’est que votre sucre et au top !
  • Hors du feu, verser les noisettes hachées et mélanger jusqu’à ce que le sucre masse.
  • Remettre la casserole sur feu moyen et remuer afin de caraméliser les noisettes.
  • Une fois les noisettes dorées, il est question d’ajouter le beurre et la fleur de sel et de bien remuer.
  • Puis pour terminer, il faut étaler les noisettes caramélisées sur une feuille de papier cuisson et laisser refroidir.

Une fois le biscuit prêt, les éclats de noisettes caramélisées légèrement concassés et ajoutés à la pâte à tartiner, il faut passer à l’enroulage et c’est là qu’il faut faire preuve de doigté et de concentration !

  • Il faut tout d’abord, mettre le biscuit à l’envers sur un torchon humide.
  • Egaliser les bords à l’aide d’un couteau aiguisé afin d’obtenir un rectangle.
  • Imbiber le biscuit d’un sirop (du « ch7our » super léger parfumé à la vanille par exemple !)
  • Etaler généreusement de la pâte à tartiner + éclats de noisettes caramélisées et étaler uniformément à la spatule.
  • Rouler le biscuit tout doucement le but étant de ne surtout pas casser le roulé. Pour cela il faut s’aider du torchon humide.
  • L’excédent de pâte à tartiner est à retirer délicatement, inutile de stresser !

Le plus dur est fait, il ne reste plus qu’à décorer la bûche !

  • Faire fondre le chocolat blanc et la crème fraiche au bain-marie. Laisser refroidir le mélange puis en recouvrir entièrement la bûche.
  • Vous pouvez ajouter des copeaux de chocolats ou de la décoration de noël (comestible ou non) mais n’oubliez pas de saupoudrer un peu de sucre glace pour un effet neige.

 

Voilà, voilà, votre bûche est prête ne reste plus qu’à la mettre au frais pendant 2 heures… minimum ! Alors, c’est qui la nouvelle reine des bûches ?!