Rencontre avec la talentueuse Amal Cherif

Samedi 09 avril 2016, se tenait le concert que nous avions attendu tous avec impatience depuis le début de cette 11ème édition de Jazz à Carthage. En effet, Amal Cherif faisant la première partie de Charlie Winston c’est pour demain ! Et pour une double dose de la chanteuse tunisienne, FFDesigner a décidé de vous dévoiler l’interview intégrale, que l’artiste nous avait accordé dans le dernier numéro de notre magazine.

10h58, je pousse la grande porte vitrée de Barista’s. Je me cale dans leur énorme fauteuil en attendant l’arrivée de ma star : Amal Cherif. 11h21, j’en étais à la moitié de mon cookie quand la belle chanteuse à la voix envoûtante est arrivée. Chapeau sur la tête, lunettes noires sur les yeux, petite robe noire et bottes cavalière… elle est sublime. Agréable et chaleureuse, Amal n’a pas hésité à nous ouvrir son (grand) cœur.

« Bonjour Amal, vous êtes la fille d’un artiste (Habib Chérif), et je voulais savoir si pour vous, la musique était quelque chose d’innée ou le fruit d’un travail acharné ? »

Amal Cherif : « Oui, je suis la fille d’un artiste et je suis vraiment chanceuse car il m’a apporté beaucoup de confiance en moi, beaucoup d’inspiration. Je l’admire beaucoup et espère un jour collaborer avec lui. Je me suis tout de suite sentie à l’aise dans mon rôle de chanteuse. S’il n’y avait pas eu mon père, je n’aurais pas pu me sentir bien en tant qu’artiste musicienne. Mais c’est aussi le fruit d’un travail acharné parce que mon père m’a aussi appris qu’il fallait travailler pour y arriver. On ne peut pas arriver à quelque chose sans travail, car il ne faut surtout pas se reposer sur ses acquis. La voix qui est là, il faut la travailler. J’ai également appris à jouer du piano et de la batterie. »

« En parlant de votre travail, et si vous nous parliez de votre 1er single et de son clip ? »

AC : « ‘Ghodwa’, c’est une naissance pour moi. C’est la première fois que je fais découvrir mon style, que ce soit d’écriture ou de composition. C’est une chanson de style éléctro pop et tout l’album sera un peu pop, R’n’B, éléctro. Cette chanson parle de moi, de la vie dont je rêve, de ma naïveté ainsi que de mon innocence. J’espère qu’il y a des gens qui ont été touché par cette chanson. Cette chanson est naïve, je suis naïve et je suppose que cette chanson peut toucher comme les chansons d’amour ou les chansons de déception. ‘Ghodwa’ est une chanson sur le rêve et l’ambition. Quant au clip, c’est toute une histoire. Faute de moyens et vu que j’avais envie de me présenter aux gens comme je suis, de faire les choses spontanément, j’ai pris la GoPro et j’ai tourné un peu partout en Tunisie. Quand j’ai vu les vidéos, j’ai été agréablement surprise et j’espère que les gens ont compris qu’il ne s’agissait pas d’un clip pro, car c’est vraiment un clip home made. »

Amal cherif

« On comprend par ce que vous venez de dire, qu’il va y avoir un album prochainement. Est-ce le cas ? »

AC : « Oui il y aura un album et Ghodwa est le 1er titre de mon album qui sortira en avril inchallah. L’album contiendra 7chansons. Ce sont des compositions, 6 chansons en tunisien et une en anglais. Mes compositions parleront de moi, de mon expérience personnelle. J’espère que les gens aimeront. En fait c’est tout un projet. Il y aura également un concert, avec un concept et un style. »

« Vous nous avez toujours habitués aux Covers (avec les Whities), Est-ce qu’on en retrouvera sur votre nouvel album ? »

AC : « Oui, il y aura une reprise et j’en suis très, très contente. Je reste toujours la Amal que les gens connaissent avec les Covers et le style soul. Et si j’ai rajouté cette Cover, c’est pour que les gens qui me connaissent déjà ne soient pas totalement dépaysés. »

« Avez-vous trouvé un titre à votre album ? »

AC : « un titre ? Oui je pense réellement que ‘Ghodwa’ sera le titre de l’album. Parce que Ghodwa c’est l’âme de tout l’album. Je parle de demain dans son sens profond. La Tunisie de demain, l’amour, l’espoir, les ambitions… Donc je pense vraiment que je vais le baptiser Ghodwa. »

« Êtes-vous actuellement en train de tourner un nouveau clip ? »

AC : « oui ! Je suis en train de préparer la sortie du deuxième single. C’est une collaboration 100% tunisienne. Ça sera vraiment une surprise car ce single n’a rien à voir avec ‘Ghodwa’.

« Un album, un nouveau clip, un festival… Amal vous êtes dotée d’une véritable âme artistique. Et vu votre côté jusqu’au-boutiste, n’êtes-vous pas intéressée par une carrière cinématographique ? »

AC : « Bien sûr, je suis intéressée par toutes les disciplines artistiques. Mon ambition n’est pas uniquement de chanter, mon envie est de faire exister cette image pop en Tunisie. J’ai envie de parler de ce que je vois tous les jours dans les rues mais qu’on ne retrouve pas dans la musique, le cinéma, les clips… ce côté spontané, jeune, frais, naïf. Ce que j’espère réellement, c’est créer quelque chose et faire évoluer l’image de la jeune chanteuse tunisienne, mais aussi faire évoluer l’underground Tunisien J’espère que je vais y arriver car c’est réellement mon ambition. »

 

« Amal vous étiez très bien habillée dans votre clip, vous êtes d’ailleurs toujours tirée à 4 épingles lors des Events, quel est le rôle de la mode dans votre vie ? »

AC : « La mode a un rôle très, très important dans ma vie. Pour le moment je m’habille et me maquille toute seule. Je n’ai fait appel ni à un styliste ni à un maquilleur, ce sont mes vêtements car en tournant mon clip, je m’étais dit qu’il était très important que les gens voient qui je suis vraiment. Il suffit de voir les femmes tunisiennes dans les rues. Nous sommes modernes, confiantes et belles. J’essaye toujours d’avoir une allure moderne, tendance… car c’est important pour mon public, c’est aussi à travers mes vêtements que je communique avec eux.

« Ce numéro de FFDesigner met les blogueuses à l’honneur. En tant qu’artiste et jeune tunisienne, avez-vous été inspirée par certaines blogueuses ? »

AC : « J’aime beaucoup Lina Ben Mhenni. Je trouve que c’est une chic fille, c’est une fille super. Franchement, à chaque fois que je veux m’assurer d’une information, je me dirige vers son blog car elle est sérieuse. J’aime également Aziz Amami. Ils sont très crédibles. Je les apprécie beaucoup. »

Douce, chaleureuse, pleine de vie et d’ambition, nous souhaitons beaucoup de courage et de réussite à cette artiste que nous ne maquerons pas d’applaudir ce soir sur scène !