Ramadan et hydratation : comment rester hydraté

Depuis quelques années déjà, on accueille le mois saint durant les saisons chaudes. Durant cette période, le moins que l’on puisse dire c’est que le thermostat peut atteindre des sommets. En plus, les journées sont longues ce qui nous amène cette année à presque 16 heures de jeûne. Ajoutez à cela l’obligation de bosser, de sortir, de bouger, bref de se dépenser…Ça finit par donner soif ! Alors, comment faire pour  rester hydraté en toutes circonstances, même sans boire ? Epineuse question !

Cet article pourrait vous intéresser : Ma routine beauté anti déshydratation

Pourquoi est-ce important ?

La sensation de soif n’est pas très agréable, c’est déjà un argument de taille pour tenter de se maintenir hydraté. Mais l’eau a bien des rôles dans le maintien d’une bonne santé d’abord, mais aussi dans celui du bien-être. L’eau apporte différents minéraux au corps, ceux-ci sont nécessaires au bon fonctionnement de celui, c’est en sorte un complément à l’alimentation. Ensuite, la majorité des échanges cellulaires se font grâce à l’eau. Quand on en manque, notre corps fonctionne au ralenti, on peut même sentir des engourdissements voire des courbatures quand on en manque. Quoi de plus normal d’être moins en forme quand on a soif. Enfin, après une longue privation, notre organisme finit par confondre sensation de soif avec celle de faim…Au final, on arrive en fin de journée assoiffé, fatigué et pour couronné le tout doublement affamé…

Ne pas zapper de Shour

via GIPHY

C’est vrai que cette année, il tombe assez tard –ou assez tôt, selon comment vous voyez les choses. Mais ce que l’on dit sur l’importance du petit déjeuner est valable, durant le mois de Ramadan, au shour ! C’est ce repas qui nous donner l’énergie et la force de tenir jusqu’au coucher du soleil. On choisit donc la composition de notre repas avec soin ; des protéines, des laitages, des fibres ; voilà le combo gagnant ! On offrant à notre corps les bons nutriments, on se renforce, se donne de l’énergie et l’eau est mieux captée !

N’oubliez pas les fruits et légumes

via GIPHY

Même si on passe plusieurs heures sans boire, on peut quand même emmagasiner suffisamment d’eau dans son corps durant l’iftar. Bien sûr il ne s’agit pas de rester collé à une gourde d’eau, on n’y gagnerait qu’un mal de ventre ! On pense frais et gorgé d’eau, c’est-à-dire aux fruits et légumes. Certains d’entre eux sont connus pour apporter une super hydratation comme les pastèques, les tomates et les concombres

Ménagez-vous

via GIPHY

Attention, on ne vous propose pas ici de poser tous vos jours de congé et de passer tout le mois dans votre lit, mais disons que ce n’est pas la peine de courir un marathon tous les jours. Dans la mesure du possible, on évite de passer des plombes sous le soleil brûlant, ou tout du moins sans se couvrir. Entre les heures les plus chaudes –c’est-à-dire entre 14 et 16 heures à peu près, on reste à l’intérieur, ou si on est obligé de sortir, on use de tous nos alliés ; écran solaire, chapeau et tout le tintouin ! Enfin, si on a l’occasion de s’octroyer une petite sieste, on ne se prive pas…Le temps idéal pour un somme réparateur est d’une vingtaine de minutes.

Faites de la modération votre meilleure amie

Faut-il le rappeler, les excès ne font jamais de biens –ce n’est pas drôle, je le sais !. Quand il s’agit d’hydratation, cet adage est aussi vrai ! D’un côté si, après une longue période de privation, on boit beaucoup d’un coup, notre corps, ne comprenant pas ce qui lui arrive et n’étant pas préparé, ne captera quasiment rien, et la majorité de l’eau sera évacuée. D’un autre côté, si on mange trop gras trop salé, non seulement ça donnera soif, mais aussi notre le peu d’eau que l’organisme aura pu capté sera utilisée pour digérer, détoxifier, éliminer, bref, elle ne sera pas gardée pour le lendemain de jeûne non plus.

via GIPHY

Pour résumer : rester hydraté pendant Ramadan rime avec : bons nutriments, réserves et parcimonie !