Comment réussir sa collocation, conseils et astuces

La collocation, ce phénomène qui est en voie de jaillissement et qui ne se limite plus qu’aux étudiants mais tente également les jeunes adultes, séduit de plus en plus les tunisien(ne)s.

Le souhait d’avoir une indépendance, un chez soi, l’envie de quitter le nid familiale, prendre son envol…Mais aussi la peur de la solitude et le refus de mélanger amour et logis, sans oublier la hausse des prix et les moyens restreints en début de carrière, sont à l’origine de la Collocation !

La cohabitation peut être une solution pas du tout désagréable si on s’y prépare. Elle peut nous être avantageuse, nous apprendre à vivre en communauté, à partager et à respecter l’espace de l’autre…Néanmoins, vivre en harmonie avec des étrangers n’est pas chose facile, d’autant plus que chacun son caractère, ses habitudes, son rituel.

C’est donc pour vous aider à être le coloc’ parfait, que FFDesigner a pensé à vous donner quelques conseils.

1- Établir des règles de Vie Communes :

Il est très important de choisir son colocataire. Que votre coloc soit compatible avec votre mode de vie est primordiale et est la chose la plus importante.

Il ne faut pas oublier vous êtes à la recherche d’une personne responsable pour partager le fardeau de la location et non une âme sœur pour la vie. Donc que la personne soit votre ami(e), ou l’ami(e) à des amis, ou un(e) inconnu(e) recruté(e) par petite annonce, la démarche est toujours la même : Établir des règles de vie commune dés le départ!

via GIPHY

2- Communiquer, dialoguer, faire part :

Esquivez le silence et le referment, ça vous évitera les bombes à retardement.

Exemple : Votre coloc a omis, comme l’avant-veille, de passer la serpillière dans la salle de bain après sa douche… Ben vaut mieux lui en parler tout de suite que de rester à râler toute seule et à cumuler les points négatifs ! Ça risquerait de tourner mal.

via GIPHY

3- Respecter l’espace de l’autre :

Vivre en colocation ne veut en aucun cas dire ‘’Subir le rythme des autres et encore moins imposer le Votre’’. La chose à respecter dans une collocation est sans aucun doute l’intimité de celui qui partage votre espace ; exigez qu’il/elle fasse de même.

Exemple : Le sommeil est très important quelle que soit votre activité. Et pourtant, cela arrive de faire pas mal de bruit en se préparant le matin ou en rentrant tard le soir.

via GIPHY

4- Être tolérants et ouverts aux autres :

La collocation peut éveiller en vous le désir de rencontre et d’ouverture. Ne vous renfermez surtout pas, il s’agit en réalité d’un brassage énergétique et un champ de sociabilité. Les amis de votre coloc pourront être d’un enrichissement extraordinaire. Être en contact avec d’autres personnes vous fera sortir de vos automatismes et de vos préjugés. Donc soyez tolérants et ouverts.

via GIPHY

5- Se retrouver le temps d’une soirée :

Chacun a son rythme, son emploi du temps, ses préoccupations… Mais il est fort conseillé de pouvoir se retrouver le temps d’une soirée. Dinez ensemble de temps à autre, proposez des soirées ciné-home, ou encore des sorties, cela facilitera votre intégration et améliorera l’ambiance dans votre appartement.

via GIPHY

6- Dispatcher les tâches de ménage en fonction des goûts de chacun et établir un calendrier pour les tâches qui ne tentent personne :

Maintenir les espaces communs propres et rangés, c’est parfois difficile ! Tout le monde n’a en effet pas la même notion de la propreté et de l’hygiène. Pour éviter les conflits, nous vous conseillons de :

  • Répartir les tâches ménagères qui vous rebutent le moins comme : laver la vaisselle, nettoyer les vitres, passer la serpillère…
  • Effectuer un calendrier de tours de ménage pour les tâches qui ne tentent personne : récurer les toilettes, frotter la baignoire, descendre la poubelle…

via GIPHY

7- S’organiser pour payer le loyer et les autres dépenses :

Les problèmes de paiement des charges sont souvent la première origine des querelles entre colocs. Ne négligez, donc pas la tenue des comptes pour bien payer votre loyer à temps.

Organisez-vous pour être pratique quant aux paiements du loyer, factures, syndic, les produits d’entretien mais aussi les dépenses imprévues comme pour le plombier…

Un simple calepin pour retracer le coût du loyer par personne, le total des charges par mois, les produits d’entretien, etc., facilitera la bonne gestion de votre colocation.

via GIPHY

8- Ne pas confondre ses colocataires avec sa famille :

L’affectivité n’est pas la même. La collocation n’est pas faite pour durer toute la vie, elle dure en moyenne de quelques mois à trois ans.

via GIPHY

La cohabitation est une aventure relativement inédite, il faut laisser de côté ses préconçus et ses habitudes, être à l’écoute et prêt à inventer une nouvelle manière de vivre ensemble. La colocation implique une grande souplesse… Maniaques s’abstenir !