Scoop people: Le cas Beyoncé/Jay-Z

Beyoncé a accouché après avoir mis ses fans en transe (via instagram)  avec une kyrielle de photos à la manière d’un journal 3.0. Sauf qu’après une grossesse hyper-médiatisée, la maman n’a presque plus donné signe de vie.

Cela fait justement une semaine qu’on est à l’affût d’une révélation, d’un scoop, d’une annonce de la part de l’un des deux parents. Seule source disponible, le dernier album de Jay-z, un album « confession » dans lequel le chanteur répond en chanson (et en rimes) à son épouse « Écoute, je m’excuse, j’ai beaucoup couru après les femmes (…) J’ai joué avec tes émotions parce que j’étais sans émotion. (…) Et si mes enfants savaient, je ne sais même pas ce que je ferais. S’ils ne me regardaient plus de la même manière, probablement que je mourrais de honte. (…) Qu’y a-t-il de bon dans un ménage à trois quand tu as trouvé ton âme sœur ? ». Ok on veut bien croire que Beyoncé a tourné cette page et que Jay-z s’est repenti, mais pourquoi revenir sur le passé ? Une seule question est sur toutes les lèvres, ici à la rédac: comment le couple le plus influent du showbiz a-t-il prénommé ses jumeaux ? Alors, après ce temps un peu trop dilatoire et une esquive en chanson, voici (peut-être) la réponse tant attendue…

Alléluia ?

Après moult tergiversations, un silence de mort et des rumeurs qui vont bon train, TMZ nous a révélé un double sésame. Dites bonjour à Sir (monsieur, uh…oui, c’est un prénom selon la logique de Queen B et de son mari !) et Rumi, comme le poète Rumi ? Aux dernières nouvelles, on ne savait pas que le couple était branché « soufisme » bref…

Une marque déposée !

Stupeur et tremblements, les deux bouts de chou seraient deux marques déposées, c’est ce que confirme encore une fois le très sérieux TMZ. Cette pratique, aussi hallucinante soit-elle, est pourtant très répandue chez les starlettes. Ces dernières labellisent leurs enfants afin de les protéger. Ainsi, les jumeaux pourraient jouir d’une aisance matérielle puisqu’ils exploiteraient leurs « noms » dans des fins commerciales tout en empêchant quiconque de le faire. Voilà comment le sens des affaires se transmet chez les Carter.

via GIPHY

Sinon, qu’est-ce que vous pensez de toute cette histoire, c’est à dormir debout, n’est-ce pas ?