Au secours ! J’ai des vergetures

Maintenant qu’il commence à faire beau, on commence nous-même à diminuer les étages de fringues et là, oh malheur ! On découvre de bien vilaines vergetures… Au secours ! Il n’est pas question de sortir toute zébrée pour le beau temps !

Cet article pourrait vous intéresser : Les codes de la beauté sont-ils en train d’évoluer ?

Les vergetures c’est quoi ?

C’est bien connu : la règle d’or pour arriver à vaincre son ennemi, c’est de bien le connaitre, même mieux que soi-même. Il est donc bon avant toute chose de bien comprendre ce que sont ces fameuses vergetures. Eh bien, ce sont ces stries –que l’on est nombreuse à trouver disgracieuses- qui apparaissent sur certaines zones de la peau. On les retrouve surtout au niveau du ventre, des hanches, des cuisses, des fesses et de la poitrine. Mais cela ne les empêche pas de pointer le bout de leur nez à d’autres endroits comme sur les avant-bras ou même le dos. Quand elles sont encore récentes, voire en cours de formation,  elles sont d’une couleur rosée voire violacée. Plus tard, elles prennent une couleur blanchâtre, cela veut dire qu’elles sont arrivées à maturité, et donc bien installées. A ce stade, il est plus difficile d’agir, mieux vaut les attaquer alors qu’elles sont encore dans la première phase.

Pourquoi ça m’arrive à moi ?

On est nombreuses à se poser cette question : pourquoi j’ai des vergetures ?! Y voyant là comme la marque fatidique de notre gourmandise. Or, c’est là une totale erreur ! C’est vrai que les vergetures peuvent apparaitre à la suite d’une prise de poids brutale. Mais elles le peuvent aussi suite à une perte tout aussi rapide de poids. En fait, ces marques sont des fissures dues à la perturbation du taux de collagène de la peau –responsable de son élasticité. Dans le cas d’une fluctuation de poids –en plus ou en moins-, la peau n’a pas le temps de s’adapter à l’étirement ou à l’affaissement qu’elle subit- c’est le cas d’un régime strict ou d’une grossesse. Mais le collagène peut être affecté de bien d’autres manières, comme par la prise de certains médicaments ou de stéroïdes, par l’action des hormones notamment durant la puberté, ou encore par celle du stress qui agit sur la production du cortisol. Enfin, comme la nature est si juste, il y a le paramètre génétique…Si votre maman a des vergetures, vous avez beaucoup de chance –ah bon ?!  D’en avoir aussi, et ce, même si vous êtes une brindille.

Peut-on s’en débarrasser ?

Voilà la question à cent mille dollars et qui fait frémir tous les lobbies des cosmétiques ! Comme on est du genre positifs à FFD, on ne va pas trancher de façon radicale sur cette question. Ce que l’on peut vous dire par contre, c’est qu’en terme de soin du corps, tout est dans la régularité, c’est-à-dire que cela ne servira à rien d’acheter la crème la plus chère ou celle qui est enrichie en éclats de diamant, si on ne s’en sert qu’une fois tous les 36 du mois ! La peau, comme tout le reste a besoin de petites attentions chaque jour ! La première d’entre elles étant l’hydratation –avec de l’huile d’amande douce ou de la crème de bave d’escrgots! D’ailleurs, celle-ci est bien plus efficace si elle intervient au tout début de l’apparition des vergetures –lorsqu’elles ne sont pas encore blanchâtres. Sinon, les massages aussi peuvent aider, puisqu’ils activent la circulation sanguine, et contribuent à l’imprégnation de la peau par les produits de soins.

 

Enfin, même si l’on peut trouver ces marques assez inesthétiques, il n’est nul besoin de s’y focaliser, d’autant que loin d’être rarissimes, elles existent chez la majorité des personnes. Et puis qui sait, peut-être que cet été, le zébré reviendra à la mode ?!

Idées shopping