Sélection de films des JCC à voir absolument!

Nous y sommes, la 26e édition des JCC a commencé ! Avec une soirée d’inauguration rassemblant toutes les grandes stars du cinéma du monde arabe et une programmation variée de films internationaux, FFdesigner vous promet une semaine forte en émotion.

 

À peine j’ouvre les yeux

a-peine-j-ouvre-les-yeux-leyla-bouzid-film-a-voir-jcc-2015-ffdesigner

La réalisatrice tunisienne Leyla Bouzid présente son film « À peine j’ouvre les yeux » à l’occasion de la 26e édition des JCC, et ça fait l’unanimité à la rédaction ! Un film magique, vrai, humain, sur les réalités post-révolution en Tunisie. Le personnage principal, Farah, 18 ans, nous traîne dans son quotidien. Tiraillée entre les volontés de sa famille et son rêve de devenir chanteuse, Farah déchante, survit, agit, vit tout simplement dans un monde qu’elle n’a pas choisi. Avec Baya Medhaffar, Ghalia Benali, Montassar Ayari et Aymen Omrani dans les rôles principaux.

 

Mon roi

mon-roi-maiwenn-film-a-voir-jcc-2015-ffdesigner

« Mon roi », film français réalisé par l’actrice Maïwenn, fait la lumière sur un syndrome aujourd’hui largement répandu : le pervers narcissique. Récemment nommé ainsi par les psychiatres du monde entier, le pervers narcissique est une personne égoïste, possessive et jalouse qui malmène sans même s’en rendre compte les gens qui l’entoure. Avec beaucoup de finesse, ce film nous fait réfléchir sur la manière de décrypter et d’appréhender le couple dans nos sociétés actuelles.

 

L’homme irrationnel

l-homme-irrationnel-film-a-voir-jcc-2015-ffdesigner

Pour les amoureux de Woody Allen, ce film va vous ravir ! Fidèle à ses histoires d’amours incroyables, le célèbre réalisateur américain nous emmène dans un labyrinthe sentimental qui oppose Abe, professeur de philosophie fantasque et désespéré, Rita et Jill. Liaisons amoureuses entre un prof et son élève, scénario loufoque mais bien ficelé, réflexions sur la vie et les liens qui unissent les hommes et les femmes… autant de sujets abordés dans un film tendre et léger. Avec Joaquin Phoenix, Emma Stone et Parker Posey dans les rôles principaux.

 

Absent

absent-marco-berger-film-a-voir-jcc-2015-ffdesigner

Plus dramatique et torturé, le film du réalisateur argentin Marc Berger touche à des sujets sensibles : les relations entre enfants et adultes. Ce film relate l’histoire d’un jeune écolier, Martin, et de la relation qu’il établit avec son professeur Sebastian… On ne vous en dit pas plus, mais on vous conseille vraiment d’aller le voir pour découvrir une autre esthétique cinématographique et pour apprécier le jeu excellent des acteurs. Avec Carlos Echevarria, Javier De Pietro, Antonella Costa.

 

Everything will be fine

everything-will-be-fine-film-a-voir-jcc-2015-ffdesigner

Ici, Charlotte Gainsbourg donne la réplique à James Franco et à Marie-Josée Croze à merveille. « Everything will be fine » pourrait être le leitmotiv de nos vies pour tenter de rester toujours positif. L’incontournable Wim Wenders en a fait un film. Il raconte l’histoire de Tomas, jeune écrivain qui se débat avec son passé tout en essayant d’avancer dans un présent tumultueux et fragile.

 

Dégradé

degrade-jcc-les-films-a-voir-2015

Trois bonnes raisons d’aller voir ce film : « Dégradé » est signé par les réalisateurs palestiniens Tarzon et Arab Nasser, fait partie de la Compétition officielle Longs-métrages des JCC et parle des femmes ! Le synopsis du film parle de lui-même : Une famille mafieuse a volé le lion du zoo de Gaza et le Hamas décide de lui régler son compte ! Prises au piège dans l’affrontement armé, treize femmes se retrouvent coincées dans le petit salon de coiffure de Christine. Ce lieu de détente devenu survolté le temps d’un après-midi va voir se confronter des personnalités étonnantes… Une rencontre filmée avec brio entre des femmes que tout oppose.

 

Much Loved

much-loved-film-a-voir-jcc-2015-ffdesigner

Le film marocain « Much Loved » de Nabil Ayouch ne vous aura sûrement pas échappé. Longtemps toléré et largement polémique, ce long-métrage met en scène des prostituées marocaines dans un quotidien qui leur échappe. Les questions du sexe et des tabous y sont abordées avec force et intelligence. L’histoire de ces femmes fortes et ambitieuses nous ouvre les yeux sur l’état actuel de la société marocaine.