Et si un soutien-gorge pouvait sauver des vies ?

Alors que ses « potes » pensent « filles, fiestas et…filles », Julián Ríos Cantú, jeune mexicain de 18 ans, vient de mettre au point un soutien-gorge d’un nouveau genre. L’adolescent, ayant -lucidement- grandi avec une maman ravagée par le cancer, a voulu redonner le sourire à des milliers de femmes via une pièce de lingerie capable de détecter les prémices d’un éventuel cancer du sein.

Cet article pourrait vous intéresser : Cara Delevingne & Stella McCartney se mobilisent …

soutien-gorge-sauver-vies-cancer-rose

Si son projet est « modeste », il précise néanmoins que Eva, son « invention », serait reliée à une application téléchargeable (gratuitement) sur n’importe quel smartphone, l’idée étant « quand il y a une tumeur dans le sein, il y a plus de sang, plus de chaleur, donc il y a des changements de températures et de textures« .

Le jeune homme insiste aussi sur l’étape « documentaire » afin de pouvoir conceptualiser son projet. Il explique le choix du soutien-gorge comme suit « il permet de maintenir la poitrine dans une position stable et il ne doit pas être utilisé plus d’une heure par semaine. » Eva, objet aussi désirable (grâce à ce rose choisi à dessein) que prophylactique, permettrait donc de faire un auto-diagnostic et d’entamer  tout de suite le traitement.

soutien-gorge-sauver-vies-cancer-presentation

Encore affecté par ce qu’a subi sa maman, Julián confesse « le diagnostic de son Cancer a été fait trop tard, et ma maman a dû subir une double mastectomie et a failli mourir.« 

Etant encore dans la phase préliminaire de son projet, Juliàn précise que ce « gadget » ne serait pas commercialisé avant deux ans.

Une belle leçon sur la philanthropie en somme et une ode à la vie et a fortiori, à la Femme.