Les standards de beauté les plus étranges à travers le monde

On dit que la beauté existe dans l’œil de celui qui regarde. En observant de plus près les standards de beauté à travers le monde, on se rend compte à quel point c’est vrai. Mais on pourrait carrément dire que la beauté dépend d’où vient celui qui regarde, car à chaque pays ses propres standards de beauté !

Cet article pourrait vous intéresser : Les habitudes beautés les plus BIZARRES des stars

En Corée : un teint de porcelaine

Les produits et routine beauté des coréennes sont aujourd’hui connues de toutes et ont même atteint une immense notoriété. C’est d’ailleurs d’elles que nous vient la technique du Layering. En Corée, plus une femme a le teint clair, de porcelaine, à la limite de la pâleur, plus elle est considérée comme super belle. Et c’est loin d’être un critère de beauté récent, puisque de tout temps dans cette contrée, les femmes au teint halé étaient considérées comme étant de rang inférieur.

Au Japon : les dents de Dracula

Si dans la majorité des pays, on court voir son orthodontiste dès qu’une dent pousse de travers, au Japon c’est une toute autre histoire ! En effet, pour eux, rien n’est plus sexy qu’une canine qui se tape l’incruste au-dessus de sa copine ! Ce qui est sûr c’est que l’accepter ça coûte bien moins cher que de se faire poser un appareil dentaire pour la réajuster !

En Indonésie : les dents tranchantes

Toujours à propos des dents, à croire qu’elles jouent un rôle important dans la beauté à travers le monde ! Cette fois-ci c’est l’Indonésie qui est concernée. En effet, dans certaines tribus qui y vivent, avoir des dents tranchantes sont bels et bien des standards de beauté incontestables pour les femmes ! Elles se les feraient même tailler elles-mêmes sans aucune anesthésie ! Quel courage !

En Thaïlande : un cou bien long

Dans les tribus Kayans de Birmanie et de Thaîlande, une femme au cou assez long est d’office considérée comme étant plus attractive. Du coup, l’une des traditions les plus ancienne de ces femmes est de s’allonger volontairement le cou et ce dès leur plus jeune âge. C’est donc à 5 ans que cela commence, avec la pose d’anneaux en laiton autour du cou. Et chaque année, on en ajoute dans le but d’exercer une pression progressive sur le cou.

En Mauritanie : plus gros plus beau

Si vous êtes loin d’être fan des régimes hyper restrictifs et que vous avez du mal à vous débarrasser de vos bourrelets, vous devriez peut-être aller vivre en Mauritanie ! En effet, dans notre voisin pas si lointain, plus une femme est ronde, plus elle est considérée comme belle. Il y a même l’habitude de gaver les jeunes femmes pour les préparer au jour de leur noce.

En Iran : les signes de richesse

En Iran, les opérations esthétiques sur le nez sont devenues très à la mode. Etant assez coûteuses, elles sont aussi le signe d’aisance financière et d’un certain rang social. Du coup, plusieurs femmes arborent fièrement leur bandage sur le nez. Certaines le garde même plus longtemps qu’il ne l’est nécessaire !

En Chine : de tout petits pieds

Cette norme de beauté, bien qu’assez ancienne perdure encore aujourd’hui, même si elle est de moins en moins courante car assez barbare au final. Elle consiste à faire mettre aux petites filles des chaussures rigides dès leur plus jeune âge pour empêcher leurs pieds de grandir. Le résultat est certes joli en chaussures, mais les pieds finissent par se déformer !

Que dire d’autre de ces standards de beauté sinon que les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas finalement !