Comment surmonter une rupture en 8 leçons

© photo : Photographié par Craig McDean pour Interview

Quand on nous quitte… BOOM !!… Peu importe les prétextes de rupture, on a l’impression que tout notre monde a volé en éclats. On a tout de suite le sentiment que tout a été dévasté, ruiné, mis en miettes. Nous avons l’impression d’avoir échoué dans un désert, d’avoir ramé dans le vide, ou pire avoir raté sa vie… On sait plus qui nous sommes… On est perdu…

Alors, on se terre, on se renferme, on ne sort plus, et on peut même rester allongé sur le lit, inerte, les volets fermés et les portes verrouillées pendant des jours, des semaines, voire des mois!…Un sentiment de vide prend donc place, et nous avons intensément mal !! On a l’impression de mourir, on a envie d’en finir, de disparaitre et de s’enterrer…

Nous oublions cet adage de Nietzche ‘’Tout ce qui ne tue pas rend plus fort’’ et puis on s’en moque de toute façon!

Nous ne réalisons pas que cette épreuve, aussi douloureuse soit-elle, peut nous aider à grandir, à comprendre notre capacité de résister à la séparation et notre aptitude à trouver, peu à peu, notre autonomie…

Nous ne réalisons pas que cette rupture (tout comme bien d’autres) peut nous être un élan pour se redéfinir, revoir sa vie, ses priorités, ses peurs et pourquoi pas tout son être.

Comment peut-on surmonter une rupture, un chagrin d’amour ? Comment peut-on voir plus clair ? Que faire quand on souffre d’une rupture ?…

Voici quelques conseils :

1-Bien assimilé les 5 étapes du Deuil Amoureux :

© photo: Jessica Chastain photographié par Yu Tsai pour Flaunt Magazine.
© photo: Jessica Chastain photographié par Yu Tsai pour Flaunt Magazine.

Bien comprendre et reconnaitre les 5 étapes du deuil nous aidera à surmonter les phases par lesquelles on passe lors d’un chagrin d’amour :

Le déni est la première étape du deuil, nous n’admettons pas la perte. On panique, on s’affole, on a peur… Cette étape, appelé aussi l’état de choc, est inévitable, et saine, c’est une légitime défense de l’esprit. Ce qui est important est de ne pas se perdre de vue dans ce court stade du deuil.

Deuxième étape du deuil est la colère qui se manifeste face à la réalité de la perte et engendre une attitude de révolte, tournée vers soi et vers les autres. C’est à cette étape du deuil que la culpabilité peut surgir ‘’Qu’est ce que j’ai fait ?…Qu’est-ce que je lui ai fait?… Pourquoi ?’’. C’est l’incompréhension prend place et ce stade est souvent propice à beaucoup de questionnements.

Vient alors la phase de négociation. Une fois la réalité bien assimilée, nous commençons à négocier, à faire le tri, à se faire ou faire des chantages. Nous essayons de trouver les moyens par lesquels inverser la situation.

Cet article pourrait aussi vous intéresser : Syndrome du cœur brisé : quand une peine de cœur peut vous tuer…

Une fois le tri accompli, la déprime et la douleur, prennent place, et c’est l’étape du deuil la plus importante et la plus dangereuse. Elle est caractérisée par des remises en question, détresse, tristesse… Sa durée varie selon les personnes. Plus on sombre dans la tristesse plus elle dure. Plus on fait face à la douleur plus on s’en sort. Et pour s’en sortir il faut Accepter la réalité. Cela nous donnera des ailes, et nous aidera à nous reconstruire, se réconcilier avec la réalité, ne plus s’en vouloir, pardonner…tout cela nous permettra d’avancer, de voir plus clair et de reconstruire ce que nous sommes !

2- Couper les ponts avec son Ex le temps de s’en remettre :

© photo : prise du film Bridget Jones
© photo : prise du film Bridget Jones

‘’Restons amis !… Appelle-moi quand tu veux… je serai toujours là pour toi’’. Nous avons tous entendu ces mots le lendemain de la rupture. Mais ces phrases ne pourront qu’aggraver la situation. Avoir des nouvelles de son ex, savoir qu’il/elle remonte la pente ou qu’il est passé à autre chose ne peut que nous faire du mal et renforcer la douleur que nous ressentons.

Il est bénéfique de rompre les ponts avec son Ex d’une manière catégorique le temps de s’en remettre, de ne plus rien savoir sur lui/elle : pas de SMS, ni de courriels encore moins consulter sa page FB, Instagram…

3-S’entourer de bonnes personnes :

© photo : prise du film Comment larguer un mec en 10 leçons
© photo : prise du film Comment larguer un mec en 10 leçons

Après une rupture, nous craignons la solitude et tentons de l’éviter le plus possible. Sortir plus souvent, s’entourer de gens, faire la fête, passer à autre chose toute de suite, nous donnera l’impression d’être guéri, mais avec le temps nous rechutons et nous réalisons que nous nous sommes embrouillés pour rien.

S’entourer de BONNES personnes, par contre s’avérera meilleure solution. S’entourer de ces personnes qui sauront trouver les mots exacts pour nos questionnements, qui sauront nous écouter ou qui, éventuellement, respecteront notre silence, ou encore nos crises…

Regardons autour de nous, il y a surement cet(te) ami(e) qui est à côté et qui est à la hauteur de cette mission.

4- Extérioriser la douleur de la rupture:

© photo : prise du film Jamais le premier soir
© photo : prise du film Jamais le premier soir

Faire face à cette douleur qui nous creuse le cœur, qui nous bloque la respiration et qui nous laisse ce fameux goût amer dans la bouche.

Exprimer le mal que la rupture nous a causé fait partie du deal !

Mettre les mots sur les choses, verbaliser, et dire à quel point ça nous a atteints, peut nous aider à surmonter la douleur, à avoir un recul ainsi qu’un détachement de ce que nous ressentons !

5-Passer du temps avec soi:

© photo : prise du film Jamais le premier soir
© photo : prise du film Jamais le premier soir

Avoir un moment de solitude est un chemin vers soi, donc n’ayons pas peur de rester seule. Se retrouver, se ressourcer, se recentrer sur soi ne peut que nous procurer un moment de répit. S’offrir ce que nous avons toujours désiré qu’on nous offre. Méditer sur ce que nous sommes et renouer avec la meilleure partie de nous !

6- Reprendre ses passions :

© photo : Photographié par Mario Testino pour Vogue
© photo : Photographié par Mario Testino pour Vogue

Nous avons tous cette passion enfouie en nous. Une passion secrète qui nous libère de toute cette poisse qui nous empoisonne la vie. Écrire, peindre, danser, faire du sport, ou tout simplement cuisiner, ou lire un bouquin… Toute passion est bonne pour libérer ce malheur qui résidera en nous après une rupture.

7- Apprendre à lâcher prise :

comment-surmonter-rupture-8-lecons-lacher-prise

Nous sommes d’accord que L’Amour, ça se vit à deux. Mais, nous n’avons aucun moyen de contrôler les sentiments de l’autre. Nous n’avons aucun moyen de forcer l’autre à nous aimer. Même si nous le pouvons, nous ne devrions pas le faire !

Si l’autre ne veut plus être avec nous, nous nous devons de l’accepter. Garder sa dignité, lâcher prise et avancer.

Cet article pourrait aussi vous intéresser : Moi 30 ans, célibataire : quand de battre mon cœur s’est arrêté !

8-Laisser la personne s’éloigner que de la laisser nous user :

© photo : prise du film The Dressmaker
© photo : prise du film The Dressmaker

Le plus souvent, si ce n’est pas toujours, pendant la période du deuil, nous n’arrêtons pas de penser à la personne que nous venons de quitter : son quotidien, sa journée ou encore ses habitudes et ce qu’elle fait… Ce sentiment de vivre avec un fantôme, d’imager son quotidien et de penser constamment à elle peut nous rendre vulnérable. Le laisser partir, par contre serait la solution pour pouvoir se focaliser sur soi et recentrer son propre monde. N’hésitons pas à nous répéter à haute voix : ‘’Pars… sors de ma vie… je me libère…je te libère’’

Et puis sans aucun doute se faire belle, sortir, passer de bons moments avec les autres sans oublier que ‘’Avoir le cœur brisé, est un bon signe ; un signe d’avoir essayé’’ !