Le sweat : entre coolittude et branchittude !

L’hiver est bel et bien là ! Et comme toute modeuse qui se respecte, on a envie d’être stylée en portant une pièce confortable. On a littéralement envie de se pelotonner dans le sweat de notre homme…attendez deux petites secondes : mais les pièces oversize, c’est hype (c’est-à-dire swaag !) et les sweats, c’est le top du top de la « swagnation » ! Une explication s’impose les girls !

L’instant Stéphane Bern (ou l’histoire du sweat) : Born to be wild ? Pas du tout ! Car le sweat est à la base la pièce phare des noirs d’Amérique. En effet, les afro-américains des quartiers pauvres arboraient des sweats simplement pour pouvoir se tenir au chaud en ayant un style un peu « gansta’ ». C’est seulement au cours des 90’s et grâce à la chaîne MTV (on parle d’ailleurs de génération MTV) qui faisait passer des clips de rap en boucle, avec des rappeurs, ces kids des bas fonds californiens qui mixaient sweat et baggy, que ce vêtement est devenu iconique. Après les rappeurs, c’est justement les designers tels que Stella MacCartney ou Kenzo (et son fameux sweat « œil ») qui ont rendu cette pièce chic à un tel point que toutes les It Girls le voulaient, l’avaient eu et l’avaient décliné à l’infini !

© photo : Fashion Week de New York : le défilé Marc Jacobs printemps/été 2016-2017
© photo : Fashion Week de New York : le défilé Marc Jacobs printemps/été 2016-2017

Lors de la dernière Fashion Week, c’est l’excentrique Marc Jacobs, ce « cool kid » de la mode, qui a mixé culture manga et culture « MTV », faisant ainsi défiler ses mannequins avec un sweat…

Le sweat est donc LA pièce qu’il faut avoir !

Vous allez certainement croire que les neurones de votre Fifi déraillent parce que le sweat est trop décontract’ et qu’on ne peut pas le porter au bureau ? Et que, le sweat régressif est bon pour les mamans qui piquent une crise d’ado ? Et bien… vous avez tout faux les girls ! Vous allez voir que le sweat peut-être porté PARTOUT et ce, même en soirée ! Il suffit de bien le choisir et de savoir avec quoi le mixer pour ne pas finir en baby doll ou en barbie girl !

Cet article pourrait vous intéresser : Contre le froid et la grisaille; Cap sur le Cape ! 

Les « crushs » looks ou looks « crushs » !

Le look du jour, décontracté mais toujours chic est signé… Gigi Hadid. En effet et pour ne pas tomber dans la catégorie : « saut du lit, j’enfile ce qui n’est pas jeté en boule dans mon dressing » et pouvoir fouler le bitume avec classe, Gigi twiste son maxi sweat MTV (notons au passage que c’est le sweat de toute une génération, nostalgie quand tu nous tiens !) avec un jean skinny, des bottines en cuir, en misant ainsi sur le contraste des matières, un sac à chaînette, ou le sac « must have » cette saison et surtout, les maxi lunettes.

#nopaparazziplease, I’m Ze queen !

sweat-entre-coolittude-branchittude-gigi-hadid

Mais le sweat peut aussi se porter le soir, il n’est plus imprimé mais à œillets. On mise pour ceci sur une valeur sûre : la couleur noire. Dévoiler mais pas trop, suggérer surtout, on est sûre grâce à ce sweat de faire tourbillonner la tête du roi de la soirée, qui n’hésitera pas à nous demander de monter sur le trône ! Ambiance caliente assurée sur le dancefloor ! Elsa de Elsamuse vous a-t-elle ainsi réconcilié avec la version « soir » du sweat ?

© photo : Elsa de Elsamuse
© photo : Elsa de Elsamuse

Alerte mode : mixez ce sweat avec un jean effiloché, qui est une tendance des 70’s et de l’époque flower power et hippie et qui revient surtout en force ! Alors, le jean qu’il faut avoir dès demain c’est le… jean au bas effiloché ! Sinon, si vous êtes sur la paille, comme votre Fifi préférée, armez-vous d’une paire de ciseaux et pensez très fort à votre ex : 3,2,1 : prêtes ? Effilochez !

Cet article pourrait vous intéresser : Les manteaux tendance de l’hiver 2017 !

Dernier look pour les Working Girls, ce look BCBG, très épuré avec des lignes verticales, so chic, so « sensuel » et sans trop de fioritures. Enfin… avec un look aussi « rose bonbon », très sage en apparence, on n’hésite pas à miser sur des accessoires un peu « foufou ».

sweat-entre-coolittude-branchittude-working-girl

Alors, sage ou dévergondée ?

Pourquoi faut-il choisir quand on peut jongler avec les deux ? Le détail qui tue : c’est la chemise au col victorien qu’on glisse sous le sweat. Voilà comment on « glamourise » une pièce très basique ! On se lâche aussi sur le sac en optant pour un imprimé félin sans pour autant passer par la case « panthère » ! La mode, c’est choisir des valeurs sûres du style, qui vont de pair avec sa morphologie et les twister, par petites touches, la frontière entre sensualité et vulgarité pouvant être parfois très ténue…

Premier Crushs shopping : Deux sweats de chez Bershka ! Votre Fifi est littéralement tombée amoureuse de cette couleur vert sapin et du côté régressif du sweat ! Bref, ce sweat accompagnera à merveille votre sourire matinal ! Sapristi, sapristi ! 😀

Bershka / 69,9 TND
Bershka / 69,9 TND

Un jean skinny, un manteau noir et un sac sceau et le tour est joué ! N’hésitez surtout pas à piquer la chemise blanche de votre jules pour la glisser sous votre sweat !

#todayisagoodday !

Deuxième crush plus festif, plus fou et qui amalgame trois tendances phares : le sweat, les sequins et le pull zippé… le pull zippé ? bien sûr qu’on peut enfiler ce sweat par-dessus un pull zippé, on superpose, on mixe, on se fait un petit kiff les girls et là, on est sûre de battre le record de « swagittude » !

Bershka / 59,9 TND
Bershka / 59,9 TND

Ce sweat sera parfait avec une petite jupe en cuir zippé sur le devant et des bas résille ! Par contre, niveau chaussures, on évite les talons dix centimètres et on choisit plutôt des mocassins ou des bottines plates voire des converses ! (bon là, votre Fifi se métamorphose en punkette, c’est plus fort qu’elle !)

Cet article pourrait vous intéresser : La fourrure en touches ou en total look, le must de cet hiver

Alors, qu’est-ce que vous allez mettre demain pour votre virée ciné avec vos potes ? Ou pour votre soirée en amoureux ? Pas besoin d’une boule de cristal, votre Fifi a déjà sa réponse !