Table ronde Musk&Amber: pourquoi on accroche ?

La fashion week, ce n’est pas que des défilés. Partage, discussions et découvertes, voici l’essence même de la fashion week. C’est dans un cadre haut en couleur qu’on a écouté, tout ouïe, Mme Lamia Be Ayed, fondatrice de Musk and Amber Gallery. Cette table « ronde », s’est très vite élargie en donnant la parole à des créatrices au talent incontesté mais aussi à des journalistes venus de tous bords. S’articulant autour de trois axes: présentation des créations, état des lieux de la création et le mot de la fin de chaque artiste, cette rencontre nous a permis de côtoyer des jeunes femmes aussi modestes que passionnées. 

What a Great Team ! 😍😍😍⚡️⚡️ MuskAndAmber is so proud for such a great Round Table with a Unique collaboration with @fashionweektunis ! ✨✨✨💥💥 We are Honoured and Thankful to all our Amazing Designers ! To our Honour Guest @sarahsbag To @bela_louloudaki @nina.l_bags @amegaloul @shourouk @amel_smaoui_zampol #MariemBesbes #KawtherMaamouri Keep your Passion High ! ⚡️⚡️⚡️ With lots of Love ❤️❤️❤️❤️❤️❤️✨✨✨✨✨✨✨✨✨✨✨ #MuskAndAmber #Gallery #Luxury #Lifestyle #Design #InteriorTrendsDesign #Decoration #Fashion #Accessories #MustHave #Trends #Art #Culture #Tunis #Tunisia #IgersTunisia #WePostTunisia #InstaMood #InstaGood #LiveLoveTunisia 🇹🇳❤️

Une publication partagée par Musk and Amber Gallery (@musk_and_amber) le

Cet article pourrait vous intéresser : Fashion Week streetstyle, chapitre 2: Qui a louché sur quoi ?

Nina L, Sarah Beydoun, Shourouk Rhaiem, Khaouther Maamouri, Mariem Besbes, Myriam Naili ou encore la « traqueuse » de talents Amel Gaaloul, si leurs débuts sont complètements aux antipodes les unes des autres, leurs expériences se font écho.

Sarah Beydoun, tenant les rênes de « Sarah’s bag », une entreprise au succès retentissant outre-Atlantique, nous a conquis par des pièces « positives ». Vecteur de joie, l’art qu’elle prône est presque curatif, coloré et poétique. Pochette arborant un Lucky, ou encore un « walk man » ou walkman, ceci n’est qu’un jeu homonymique, ludique aux couleurs arc-en-ciel. Bref, un art enfantin  gardant un aspect réflexif. Si on s’imprègne de toutes ces couleurs, de ces sonorités enfantines c’est pour atteindre un « positive thinking » voire un thinking fructueux.

Shourouk Rhaiem nous emmène avec ces adages tunisiens vers un monde aussi funky que bling-bling. Cette fée crée des pièces à son effigie, aussi exubérantes qu’ « excitantes ». Cela dit, elle « essaie de refréner (s)es ardeurs en essayant de jongler entre (s)a propre conception d’une pièce et les attentes du consommateur. Quand on crée, on se doit de penser à l’autre » dixit ce drôle de personnage qui nous a, au demeurant, inondés de sa bonne humeur.

L’univers de Nina L est lui plus sobre, plus « minimaliste ». On trouve généralement une seule couleur dominante et une géométrie moins baroque. Sacs à dos « enveloppes » ou minaudières métalliques, impossible de se décider face à des pièces aussi désirables les unes que les autres. On retrouve le chic à la parisienne, l’effortless « simulé » pour un craquage garanti.

Mme Lamia Ben Ayed nous livre enfin la clé de la success story de ces jeunes femmes qui sortent du lot « On n’est pas en manque de créateurs. Nous avons une fresque de jeunes « créateurs » assez riche. Toutefois, il faut avoir le sens du détail pour se démarquer, pour aspirer à prospérer. Avoir sa propre griffe, c’est apprendre à s’inspirer de ses modèles sans tomber dans le plagiat. Il faut aussi s’entourer du bon artisan, c’est lui qui saura vous guider, vous conseiller, réguler votre fougue. L’entente entre artisan/créateur, voici la condition sine qua non pour un travail potentiellement intéressant. Bien sûr, chez Musk, on reste sélectif pour encourager les jeunes à donner le meilleur d’eux-mêmes. »

La création n’est pas qu’une affaire de talent ou d’expression mais c’est surtout une entreprise de longue haleine, beaucoup de patience et une persévérance de fer mais c’est surtout, un amour mutuel entre créateur et « récepteur », l’autre pendant de n’importe quel objet artistique.