Crush mode : Taipei in style saison 2

Ayant lieu en marge du calendrier officiel, le Taipei in Style est une fashion week qui met en avant les talents émergeants de la mode taiwanaise. Mais c’est aussi un moyen de donner plus de visibilité à un marché qui a su jongler entre tendances de masse et identité culturelle.

Cet article pourrait vous intéresser : Investigation mode : Et si on parlait de la mode du future ?

Le Taipei in Style, un rendez-vous incontournable pour tous les modeux

Etat d’esprit expérimental et ancrage identitaire se complètent pendant le Taipei in Style. En effet, cette fashion week, qui s’étale sur trois jours, ne cesse de confirmer son envie de donner à chaque fois plus de liberté à de jeunes créateurs et à des étudiants en mode pour s’exprimer. Expression textile car ayant pour pilier le vêtement, lors du concours de sélection du Taiwan, plusieurs étudiants, venant de différentes écoles de mode, ont laissé libre cours à leur inventivité afin d’émerveiller leur public. Esprit tribal et noirceur revendiquée chez Wild Ambition, mode exacerbée et caricaturale, dans la lignée des derniers défilés de Rei Kawakubo, pour Pressure Explosion ou encore profusion de sportwear adouci par un côté « yuppie » chez Stolen Souls, il y en avait pour tous les goûts.

Mais Le Taipei in Style c’est aussi une occasion de prouver que mode et art sont indissociables. Ainsi, les défilés de la première journée ressemblaient à des performances artistiques dans un esprit « british », tout en étant authentiques. ASUS ZenBook X Alexander King Chen est une collaboration où l’on a misé sur le côté spectaculaire, fragmentée en actes et faisant ainsi penser au Théâtre de la Grèce Antique. Multiculturalisme, ouverture sur le monde et revendication de ses propres origines, les créateurs taiwanais ont su montrer que la mode n’est ni une dissolution identitaire ni un recentrement sur soi, mais c’est un partage perpétuel.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

「The Stolen Soul」

Une publication partagée par Andreas Nico (@andreasnicooo) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

樂 GIOIA DELLA VITA 潘怡良GIOIA PAN #潘怡良 #GioiaPan #taipeiinstyle #taiwan #taipei #fashionshow #model #modellife #workworkwork

Une publication partagée par 張安琪Angel (@anchi0603) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Taipei in Style 2018 #TIS2018 #taipeiinstyle #fashionshow #catwalk #Modellife #jaydenyen @eelinofficial

Une publication partagée par Jayden Yen 袁顥宸 (@jaydenyen) le

Wang Li ling, la star du Taipei in style

Toujours fidèle à son poste, Wang Li Ling, pilote de sa marque éponyme Wangliling et fondatrice de Dark Light Design Studio a encore fait rimer inspirations futuristes et héritage taiwanais. Elle a de ce fait revisité le costume masculin via un jeu de superposition tout en gardant son aspect chic et pratique. Point d’exubérance et de « faste » chez cette ancienne élève du Central Saint Martins. Les filles arboraient des robes d’une blancheur quasi virginale qui flirtait souvent avec des notes argentées. Quant aux garçons, leurs pièces faisaient un point d’honneur au noir dans un souci de complémentarité. Célébrant la famille, la créatrice a aussi dédié une mini-collection aux enfants avant de savourer les applaudissent de son public.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

2018 Taiwan fashion show @wangliling_official 粼光/淼漫 #taiwan #fashionshow #catwalk #asianmodel #style #modern #costume #fashion #粼光 #淼漫 #knit #紡織 #art

Une publication partagée par 增 justice (@roger_paramecium) le

Mais le Taipei in Style, c’est aussi un cycle de conférences qui fait le point sur l‘actualité de la mode tout en (re)pensant son devenir.